Le guide de l'assurance pour chien : vos questions, nos réponses.
  • Home  / 
  • Le guide de l’assurance pour chien : vos questions, nos réponses.

Le guide de l’assurance pour chien : vos questions, nos réponses.

Il existe des assurances qui permettent de couvrir les frais liés à la possession d’un chien. Car les soins, nécessaires pour permettre à votre animal de compagnon d’avoir une vie heureuse, peuvent coûter très cher.

La première question qu’il convient de se poser est de s’avoir si l’assurance chien est obligatoire ou facultative. Dans la plupart des cas, cette assurance ou mutuelle est facultative cependant pour certains cas, l’assurance chien est obligatoire.

L’assurance pour chien facultative

Les assurances les plus courantes, quand elles sont facultatives, permettent de se faire rembourser en partie ou entièrement les frais de soins du chien.

En fonction de la couverture choisie, d’autres services peuvent être inclus dans l’assurance de vos animaux de compagnie. L’avantage de l’assurance est de permettre aux propriétaires de chien d’offrir de très bons soins à leur compagnon, et à moindre coût.

Si votre chien n’entre pas dans la catégorie des assurances obligatoires alors c’est à vous qu’il appartient de choisir la mutuelle qui répondra le mieux à vos besoins et à votre budget.

De plus en plus de personnes considèrent que ces assurances sont indispensables malgré leur caractère facultatif. Les Français assurent cependant beaucoup moins bien leurs chiens que les Suédois ou les Allemands.

Alors que les frais liés aux dépenses de vétérinaire ont augmenté de 70% ces dix dernières années !

L’assurance pour chien obligatoire

Il arrive que la mutuelle soit obligatoire. C’est la race de votre chien qui détermine de l’obligation de l’assurer. Et donc les chiens de catégories 1 et 2 doivent être couvert par une assurance.

Ce sont les chiens, qui peuvent en raison leur force physique, causer d’importants dommages. Et chaque propriétaire engage sa responsabilité civile pour le comportement de son chien.

Pour ces chiens, le propriétaire est tenu par la loi de souscrire à une assurance responsabilité civile pour son chien.

Il peut être plus difficile de trouver une assurance pour un chien catégorie 2 (ou 1) car les compagnies d’assurance ne proposent pas toutes des solutions pour ces chiens estimant que les risques sont trop élevés.

L’assurance chien : pour plus de protection

L’assurance chien est une double protection pour vous et votre animal de compagnie. Elle offre au chien la certitude d’avoir les meilleurs soins médiaux.

Et en deuxième protection, elle assure au propriétaire du chien, une sécurité financière. Car la compagnie d’assurance prendra à sa charge les frais liés aux dépenses de soins.

Certaines assurances peuvent protéger votre chien tout au long de sa vie et même couvrir les frais des obsèques.

Par contre il est important de préciser que l’assurance responsabilité civile obligatoire pour les chiens de catégorie 1 et 2 ne vient pas offrir la même protection que les assurances dîtes « facultatives ».

L’assurance chien obligatoire ne protège que des dommages causés à autrui alors que l’assurance chien facultative est faite pour protéger votre chien et couvrir ses dépenses de santé.

Ce qui m’amène a vous parler des dommages que les chiens peuvent causer.

Les dommages causés par les chiens

Le propriétaire n’est pas forcément le responsable des dommages causés par son chien. C’est la personne qui en à la garde au moment du dommage qui est responsable.

Le « gardien » de l’animal n’est pas nécessairement son propriétaire. Il est donc important, lorsque l’on confie son chien à quelqu’un de l’avertir qu’il sera responsable des dommages. Le « gardien » du chien doit donc être assuré même s’il n’en est pas le propriétaire.

Cette responsabilité du gardien continue dans la cas où le chien s’échappe ou se perd. L’assurance chien obligatoire n’est obligatoire que pour le propriétaire du chien.

Nous vous conseillons donc de ne pas garder de chien de catégorie 1 et 2 si vous n’en êtes pas le propriétaire.

Pour le temps d’une promenade les tribunaux considèrent que le gardien n’est pas responsable. Mais dans les autres cas, lorsque la garde est d’une longue durée, il y a transfert de responsabilité du propriétaire au gardien. Il en va de même lorsque le chien est en pension ou confié à un vétérinaire, il passe sous leur garde et non plus sous celle de son propriétaire.

D’où l’importance de connaitre les modalités de son assurance responsabilité civile.

Ce que prévoit le contrat d’assurance multirisques habitation

C’est l’assurance de responsabilité civile, qui est incluse dans la majorité des contrats multirisques habitation, qui couvre les dommages que le chien peut causer aux tiers.

Il peut exister une franchise qui sera à la charge du gardien du chien.

Il est important de noter que cette garantie ne fonctionne que pour les dommages causés à des tiers. Les membres de la famille ne sont pas couvert, il faut donc, en fonction de la catégorie du chien, soucrire à une garantie individuelle contre les accidents ou un contrat GAV (garantie des accidents de la vie).

La couverture de la responsabilité civile du propriétaire du chien n’est pas transmise à une personne qui garderait le chien. Cette dernière doit absolument prendre connaissance de sa propre assurance avant d’accepter de prendre la garde du chien.

Après les dommages que peut créer votre chien, nous allons donc vous parler des risques que peut encourir votre chien.

Que risque votre chien quand il sort dehors?

Lors des promenades avec son chien, il faut faire attention car les dangers qu’il encourt sont très nombreux. Il est donc important de connaître les risques pour pouvoir les prévenir et les éviter.

La liste ci-dessous n’est pas là pour vous faire peur, mais simplement pour mettre sur papier la réalité, qui est qu’il y a des risques, et que les connaître peut permettre de ne pas tomber des nues en cas de problème :

  • Il peut contracter des bactéries : lorsque votre chien sort, il peut entrer en contact avec d’autres animaux qui se sont peut être pas en bonne santé.
  • Il peut jouer avec un chien qui à la maladie de carré (qui est une maladie contagieuse), il risque par la suite d’attraper une broncho-pneumonie ou une infection grastro-instestinales. Car ce sont généralement les deux symptômes de cette maladie grave voir mortelle dans certains cas. D’autres virus existent tel que le virus de la grippe.
  • Un des risques lors de la promenade du chien est qu’il a tendance à manger les choses qu’il trouve. Il s’agit là d’un des plus grands dangers lorsque vous promenez votre chien. Et il est impossible de surveiller tout le temps votre chien lors de la sortie. Il risque donc d’ingurgiter du plastique et autres produits toxiques. Ce qui peut engendrer une distorsion de l’estomac ou une intoxication alimentaire.

Mais ce ne sont pas les seuls problèmes que risque de rencontrer votre chien lors de sa promenade. Il est donc essentiel de faire vacciner votre animal de compagnie.

Votre compagnon à poil peut se blesser en marchant sur des objets tranchants ou en se battant avec un autre animal.

Bref il existe de nombreux risques et avoir une assurance chien vous permet d’avoir l’esprit tranquille lorsque vous faîtes plaisir à votre chien en allant le promener. Je vous conseille de vacciner votre toutou contre la rage, l’hépatite de Rubarth et parvovirose qui sont les maladies les plus actives en France.

Pourquoi assurer son chien?

L’objectif principal lorsque l’on prend une mutuelle pour chien est de faire face aux dépenses suite à un accident ou une maladie. Les dépenses occasionnées sont parfois très importante, il n’est pas rare qu’une intervention chirurgicale coûte plus de 800 euros.

Plus de 250.000 animaux sont euthanasiés par an pour cause financière. Ce chiffre est énorme!

Votre chien mérite d’avoir droit aux soins de santé pour tout l’amour qu’il vous apporte. Et de plus en plus de personnes assurent leur chien car c’est un membre de la famille.

Enfin, il faut dire que de nombreuses mutuelles pour chiens, grâce au forfait «prévention» qu’elles proposent, permettent aux maîtres de disposer d’une somme d’argent chaque année. Celle-ci pourra être utilisée pour l’achat de produits d’entretien ainsi que pour financer certains actes (stérilisation, bilan de santé, etc.) et de soin (vermifuges, antiparasitaires…).

À quel moment faut-il souscrire ?

Assurer son animal le plus tôt possible permet de faire face plus facilement à un imprévu.

Un accident ou maladie déclaré après le délai de carence qui s’applique dans tous les cas permettra une prise en charge et un remboursement des frais vétérinaires.

Car il existe un délai de carence pour toutes les assurances qui se calcule en fonction des maladies et des blessures que votre chien a eu par le passé. L’idéal est donc d’assurer son animal lorsqu’il est en bonne santé. Malheureusement c’est lorsqu’un problème de santé surgit que l’on pense à assurer son animal de compagnie.

L’avantage de la mutuelle pour chien qui va fonctionner telle une mutuelle pour les humains, est alors encore plus évident tant les frais peuvent très vite s’avérer élevés. De nombreux propriétaires de chiens assurent qu’ils n’auraient pas pu faire face aux dépenses pour guérir leurs chiens. Et il n’est pas rare que les soins et les traitements durent dans le temps, parfois même à vie.

Pour passer sereinement le cap du délai de carence, il ne faut pas attendre qu’un accident arrive ou qu’une maladie se déclare. Le plus tôt est donc le mieux!

Vous pouvez voir sur un comparateur d’assurance pour chien si ce dernier s’est fait opérer ou a été victime d’un accident car les délais de carence proposés par les assurances ne sont pas les mêmes.

Il faut prendre en compte qu’un problème arrivant avant la fin du délai de carence n’entre pas dans le cadre du contrat de l’assurance, ce qui aurait pour conséquence, qu’il ne sera pas possible de fournir les meilleurs soins possibles à son chien dès le début.

Il faut également faire attention à l’âge limite de souscription. Le raisonnement « Mon animal est jeune, j’ai le temps de voir venir les problèmes ! » n’est pas le meilleur.

Car malheureusement, accident et/ou maladie ne préviennent pas. Il y aura toujours une grande part d’inconnu dans ce domaine.

Et les coûts ne sont pas moins élevés pour un chiot que pour un chien adulte. Et les maîtres décidés à protéger leur compagnon doivent aussi tenir compte de l’âge limite auquel il ne sera plus possible de souscrire. Car il faut aussi permettre à son chien de vieillir dans de bonnes conditions et de vivre en bonne santé le plus longtemps possible.

Quelques chiffres pour convaincre de faire assurer votre chien

Quelques 10 % des maîtres ont souscrit une mutuelle santé pour leur compagnon. Un pourcentage moins élevé que dans d’autres pays.

D’autres pays ont déjà franchi le pas : près de 50% des animaux sont assurés au Royaume-Uni et 80% en Suède.

Bien utile quand on sait que les frais de vétérinaire n’ont fait qu’augmenter : plus de 70% en 10 ans.

Des conseils pour bien choisir la meilleur assurance pour chien

Il existe énormément d’offres de mutuelles pour chien et il peut sembler compliqué de s’y retrouver.

Il faut que le propriétaire prenne toutes les précautions nécessaires avant de souscrire un contrat

  • Il est préférable de choisir une assurance qui couvre à la fois les accidents et les maladies, les frais médicaux et chirurgicaux c’est à dire une assurance multirisque.
  • Il faut être attentif aux garanties proposées, aux diverses majorations de prix liées à l’âge, à la race du chien ou encore à son bilan de santé.
  • Des différences de prix d’assurance pour chien peuvent encore exister en fonction de plafonds de remboursement, d’exclusions, des délais de carence.

Il est donc important de bien choisir son assurance pour protéger au mieux son chien. Et il est encore plus important d’assurer votre chien pour ne jamais avoir à choisir entre ses vacances et la vie de son chien!

Rédigé par Guillaume Fontheneau.