Comment calmer un chiot : le guide complet et pas-à-pas

Comment calmer un chiot : le guide complet et pas-à-pas

eduquer son chiot

Certains chiots sont très calmes et ne poseront jamais de problèmes, tandis que d’autres sont de véritables piles électriques et ne cessent de s’agiter. Pour ces derniers, l’éducation est forcément plus difficile. Il va falloir trouver les astuces pour canaliser cette énergie.

Que ce soit un chien qui court tout le temps, qui aboie, qui grogne… bref un animal qui a du mal à garder son calme, sachez qu’il existe toujours une solution pour qu’il adopte un comportement plus « normal ».

Il faut parfois faire preuve de beaucoup de patience. Mais à force de répéter certaines choses, votre compagnon à quatre pattes devrait peu à peu adopter un comportement moins foufou.

Il faut savoir que l’éducation canine repose avant tout sur le concept de répétition et de patience. Cette éducation n’est jamais réellement terminée et se poursuivra durant toute la vie de votre animal.

lavis-du-pro-naturedechien

Cet article a fait l'objet d'une relecture et d'une validation de l'ensemble des conseils fournis par les professionnels de l'éducation canine du site Naturedechien.fr. Tout le contenu mis à votre disposition donc est garanti comme juste, complet, et surtout sans danger pour votre chiot / chien.

Calmer un chiot qui mordille

Entre 3 et 8 semaines, le chiot passe par ce que l’on appelle la phase d’inhibition de la morsure. Durant cette période, il va mordiller tout ce qui est à porter de sa bouche. Il découvre son environnement et la bouche est le meilleur moyen pour lui de tester les différents objets qui l’entourent. Cela peut être votre main, vos vêtements, le canapé, le journal, etc.

Pour éviter qu’il ne cause trop de dégâts, commencer par mettre hors de portée les objets qui craignent d’être abîmés. Vous pouvez également protéger certains meubles comme votre canapé. Faites aussi attention à dissimuler les fils électriques derrière les meubles et à recouvrir d’un cache-câble ceux qui dépassent.

Lorsque vous le voyez mordiller un objet, dites-lui «stop » et redirigez-le sur une autre action. S’il vous mordille pendant que vous êtes en train de jouer avec lui ou de le câliner, stoppez tout de suite votre action et ignorez-le. Il comprendra qu’il ne faut pas qu’il recommence.

Pensez aussi à lui acheter des jouets à grignoter afin qu’il se défoule dessus. Dès qu’il commence à mordiller autre chose, dites «stop» et montrez-lui son jouet.

Calmer un chiot qui aboie

Il ne faut pas l’habituer à aboyer sans raison ou pour jouer. Sinon, quand il sera grand il sera alors très difficile de l’en empêcher. Un aboiement constant et sans raison est non seulement énervant pour vos oreilles et votre calme, mais également pour les voisins pouvant vivre à proximité.

Une des raisons des aboiements non justifié est l’ennuie. Dans ce cas, la meilleure solution est de l’ignorer. Il ne faut surtout pas vous déplacer, car il cherche justement à attirer votre attention. Et s’il voit que ça marche, il recommencera. S’il aboie quand il entend un bruit, l’ignorer est la meilleure solution.

Il peut aussi se mettre à aboyer quand vous recevez des gens. Dans ce cas, il faut essayer de détourner son attention avec autre chose. S’il a tendance à sauter sur les gens, demandez-lui de se mettre « assis » et laisser les personnes lui dire bonjour quand il est assis mais jamais quand il saute.

astuce-sympa

Vous avez un animal un peu trop excité à la maison ? Découvrez des conseils de Pro en vidéo via la formation Wamiz, le site numéro 1 auprès des propriétaires de chiens ! Vous y trouverez beaucoup de conseils et astuces que vous pourrez appliquer facilement. Cliquez ici pour les découvrir.

Calmer un chiot qui gronde

Il peut avoir tendance à aboyer et à grogner quand il croise d’autres personnes. Généralement, cela arrive chez les chiens traumatisés et/ou angoissés.

Le mieux pour lutter contre ce comportement est de l’habituer le plus possible à croiser des gens. Faites venir chez vous, le plus souvent possible, des amis, et de la famille. Peu à peu il s’habituera à la présence d’autres personnes. Si les grognements persistent, il faut comprendre la cause de ce comportement et contacter un professionnel.

Calmer un chiot qui court partout

Certains animaux peuvent faire preuve d’hyperactivité. Ils présentent un comportement "foufou" et adorent courir dans tous les sens. Au quotidien cela est épuisant pour le maître. L’erreur à ne pas commettre est de répondre à ce comportement hyperactif.

Il ne faut ni lui hurler dessus, ni céder et jouer avec lui. Le mieux à faire dans cette situation est tout simplement de l’ignorer. Vous pouvez changer de pièce et faire mine de ne pas le voir. Il va se lasser, s’épuiser et se calmer tout seul.

Bien sûr, vous devez prendre le temps de jouer avec lui régulièrement. Lorsque le jeu est terminé, faites assoir votre chiot, caressez-le et dites-lui « stop » pour bien signifier que vous avez assez joué avec lui pour le moment. Ensuite, ignorez-le s’il continue à s’agiter autour de vous. Veillez à ce qu’il ait des jouets avec lesquels il peut jouer tout seul.

Lorsque votre chien se met à courir partout, vous pouvez également en profiter pour le sortir. En agissant de la sorte, vous faites d’une pierre deux coups. Après la balade, il devrait être épuisé et nettement plus calme.

Si votre chiot se révèle hyperactif, vous devez comprendre que ce problème peut avoir des conséquences graves. Il faut contacter un vétérinaire et un éducateur canin pour vous aider et ne surtout pas laisser ce problème durer dans le temps. Un animal hyper actif mettra souvent plus de 15 minutes pour se calmer.

Calmer un chiot qui pleure

Les chiens sont des animaux sensibles. Lorsqu’ils arrivent dans un nouveau foyer, il faut qu’ils prennent leurs repères, et cela peut prendre du temps. Les premières nuits le chiot peut se mettre à pleurer pour exprimer son angoisse de se retrouver seul.

Encore une fois, le meilleur réflexe est de l’ignorer, même si c’est difficile. Si vous cédez et que vous allez le réconforter, il saura qu’en pleurant il vous fera venir et il recommencera. Une chose à ne pas faire est de le faire dormir à vos côtés. Vous le regretterez une fois qu’il aura grandi.

Un animal qui pleure le matin le fait souvent pour les mêmes raisons, c’est-à-dire parce qu’il se sent seul. Il faut également l’ignorer. Par contre s’il pleure la journée en votre présence, alors le mieux est de l’emmener chez le vétérinaire.

Calmer un chiot qui hurle

Si certains se contentent de pleurer, d’autres hurlent. Généralement pour exprimer le même mal-être lorsqu’ils ne sont pas encore habitués à votre foyer. Le problème ? Non seulement vous allez passer une mauvaise nuit, mais les voisins risquent de se plaindre du bruit.

Une astuce consiste à utiliser un tissu que vous aurez préalablement frotté sur sa mère et que vous allez déposer dans son couchage. En retrouvant l’odeur de sa mère, cela peut suffire à le rassurer. Sinon, allez le voir quelques secondes le temps de le réconforter, puis recouchez-vous. La nuit suivante, laisser plus de temps avant d’aller le réconforter.

Faites de même chaque nuit en augmentant le temps à chaque fois la durée entre le moment où il commence à hurler et celui où vous allez le réconforter. A force, il devrait s’habituer à dormir seul et ne plus hurler. Vous pouvez aussi l'occuper avec un jouet d'occupation et mettre un diffuseur d'Apaisine Canine, c'est un phéromone sécrété par la mère pour le rassurer.

L’éducation : la meilleure façon pour apprendre à votre chiot à rester calme

S’il est vrai que par nature un chien peut être plus hyperactif qu’un autre, comme pour les enfants d’ailleurs, l’éducation a une grande part de responsabilité. Si vous le laissez tout faire et cédez au moindre de ses caprices, alors il deviendra de plus en plus ingérable et même en grandissant il continuera d’être foufou.

Il reste un animal domestique et il ne faut pas le traiter comme un être humain.

Tout repose sur l’éducation, qu’il faut d’ailleurs commencer le plus tôt possible. Un chiot qui a été bien éduqué depuis tout petit sera calme et obéissant une fois adulte. Il n’aboiera pas, il ne mordra pas, il sera propre, il ne courra pas partout et il répondra à vos indications.

S’il ne sert à rien de lui crier dessus, il faut lui imposer des limites, savoir être ferme quand il le faut, et ne pas toujours se préoccuper de lui.

Un chien plus calme c’est aussi un animal que vous pourrez plus facilement confier à vos proches lorsque vous partez en vacances. De même, si vous désirez l’emmener avec vous, il posera nettement moins de problèmes lors du voyage. Une infinité d’exemples peut illustrer l’intérêt d’avoir un animal calme…

Même si cela demande plus de travail quand il est petit, au final, vous ne le regretterez pas tant les avantages sont nombreux. Si vous ne vous sentez pas capable de prendre le temps nécessaire pour éduquer votre chiot, alors c’est que vous n’êtes pas prêt pour en accueillir un.

Le chien comme le chat et les autres animaux de compagnie ne sont pas des peluches. Ils demandent de l’attention et beaucoup de patience. Trop de gens pensent uniquement au côté mignon des animaux, mais oublient les responsabilités et les besoins que cela impose.

astuce-sympa

Vous souhaitez comprendre pourquoi votre animal est surexcité en permanence et surtout trouver une solution durable au problème ? Jetez un œil aux vidéo d'explications de comportementalistes reconnus et mettez en application leurs techniques. Cliquez ici pour voir leurs conseils et astuces en vidéo.

Nos autres articles sur l'éducation du chiot :