Chiot qui aboie : le guide complet pour réduire les aboiements

Chiot qui aboie : le guide complet pour agir efficacement

eduquer son chiot

Votre chiot aboie beaucoup ? Alors, comportement naturel ou nuisance intempestive ? Grâce à nos conseils d'expert reconnus, vous allez apprendre à comprendre et le cas échéant à agir sur ces aboiements.

Très tôt il faut habituer votre chiot à ne pas aboyer sans raison. Si les aboiements représentent un mécanisme naturel et souvent utile qu’il faut savoir respecter chez le chien, il convient tout de même ne pas laisser de comportements excessifs s’installer.

Un animal mal éduqué deviendra un chien qui aboiera sans raison et il deviendra très difficile de l’en empêcher. La liste des problèmes que cela peut provoquer est longue : impossibilité de rester au calme, de se concentrer, détérioration des relations avec les voisins, etc.

Pour éviter cela, il faut comprendre l’origine de ces aboiements et lui apprendre à les canaliser par des méthodes éducatives simples et concrètes..

lavis-du-pro-naturedechien

Cet article a fait l'objet d'une relecture et d'une validation de l'ensemble des conseils fournis par les professionnels de l'éducation canine du site Naturedechien.fr. Tout le contenu à votre disposition est donc garanti comme juste, complet, et surtout sans danger pour votre chiot / chien.

Pourquoi un chiot aboie-t-il ?

Tout d’abord, il convient d’identifier la raison qui pousse votre nouveau compagnon à quatre pattes à aboyer. Pour le chien, l’aboiement est un moyen de communiquer.

S'il pouvait parler, il exprimerait bien sûr son ressenti avec des mots, mais n’étant pas doté des mêmes outils d’élocution que les humains, il va devoir se contenter d’aboyer. Cependant, l’aboiement n’est pas son seul outil de communication. Il peut également s’exprimer avec sa gestuelle, son langage corporel.

Au quotidien, il est d’ailleurs nettement plus agréable d’avoir un animal qui communique avec vous grâce à sa gestuelle plutôt qu’avec ses aboiements.

Les aboiements sont intrinsèquement liés à son instinct de garde (Notez que celui-ci est plus présent chez certaines races que d’autres.) Sous l’effet d’un stimulus (un bruit à l’extérieur, une odeur étrangère ou toute autre chose qui pourrait signifier un danger quelconque), le chiot peut se mettre à aboyer afin de montrer qu’il est présent, mais aussi pour vous prévenir du danger. Ici il s’agit donc d’un comportement « utile ».

Il peut également aboyer pour attirer votre attention lorsqu’il s’ennuie ou quand il est frustré. Il espère ainsi que vous allez venir vous occuper de lui. C’est ici que la limite de l’utilité de l’aboiement peut être franchie…

Vous l’aurez compris, selon la raison qui le pousse à aboyer, la solution pour le faire cesser (ou non d’ailleurs) ne sera pas forcément la même.

Réduire les aboiements quand il joue

Un chien heureux et excité peut aboyer afin d'exprimer sa joie. Cela a souvent lieu lorsque nous jouons avec lui. Dans ce cas, la meilleure solution est de lui dire fermement «stop» au moment où il aboie et de partir ou simplement lui tourner le dos. Ceci lui permettra de comprendre que son action engendre une répercussion négative.

Une fois qu’il se sera calmé, vous pourrez revenir jouer avec lui. Si vous réagissez à chaque fois de la sorte il va rapidement comprendre qu’il ne faut pas qu’il aboie.

Il faut surtout éviter de continuer à jouer avec lui durant la phase pendant laquelle il aboie, car cela va accentuer son excitation et il risque de s’exprimer de plus en plus. Surtout, il risque de comprendre que pour que vous veniez jouer avec lui, il n'a qu'à aboyer. Il ne faut pas le laisser prendre cette mauvaise habitude !

astuce-sympa

Si vous souhaitez avancer plus vite, mais surtout être guidé(e) pas à pas dans l'éducation de votre chiot, et plus tard de votre chien (chiot deviendra grand très très vite !), il existe plusieurs méthodes d'éducations 100% positives, sous forme de vidéo, disponible sur Internet, et applicable très facilement de chez vous. Nous recommandons celle proposée par Wamiz, qui est le plus gros site dédié aux animaux de compagnie en France. Cliquez ici pour voir leur méthode.

Réduire les aboiements quand il voit des gens

Le chiot a tendance à aboyer lorsqu’il voit de nouvelles personnes. La meilleure solution est de l’habituer dès le plus jeune âge à ce que des visiteurs pénètrent dans le domicile. S’il se met à aboyer il faut lui dire «stop», et lui dire « assis » dans le cas où il commencerait à sauter sur les personnes.

Ne lui criez pas de dessus, et s’il continue, détournez son attention en lui lançant un jouet ou en l’occupant autrement.

Faites de même lorsqu’il aboie sur les inconnus dans la rue ou lorsque quelqu’un sonne à la porte. Il faut à chaque fois essayer d’attirer son attention sur autre chose. Au fur et à mesure, il comprendra qu’il n’a pas à aboyer, que ça ne sert à rien.

Chiot qui aboie au moindre bruit extérieur

Que ce soit le bruit d’une voiture qui passe dans la rue, d’un voisin qui marche dans le couloir ou pour tout autre bruit extérieur, le chiot peut se mettre à aboyer. Il le fait pour montrer qu’il est là et pour attirer votre attention.

Dans ce cas, la meilleure solution est de ne pas réagir. Si vous ne bougez pas et si vous l’ignorez, à force il comprendra que son comportement engendre un résultat négatif et petit à petit il s'adaptera.

Si vous commencez à vous déplacer pour voir ce qu’il se passe, alors il prendra cela comme une réponse positive à son aboiement. Et il continuera de le faire à chaque bruit. S’il est à côté de vous, vous pouvez détourner son attention comme déjà évoqué dans la partie précédente.

Chiot qui aboie sans raison

Votre chien peut aussi aboyer sans aucune raison apparente. En réalité, s’il réagit de la sorte c’est naturellement pour attirer votre attention. Le plus souvent, Il va agir ainsi lorsqu’il s’ennuie et veut que vous veniez vous occuper de lui.

La meilleure solution est encore une fois d’ignorer complètement ses aboiements et de ne surtout pas vous déplacer. De même s’il est à côté de vous, vous pouvez lui lancer une balle qui va l’occuper.

Un chien qui aboie sans raison peut en réalité exprimer une douleur ou un mal-être. Dans ce cas, les aboiements peuvent s’accompagner de hurlements ou de piaulements. Si vous remarquez un tel comportement et si votre chien ne s’arrête pas, n’hésitez pas à aller chez le vétérinaire, voire chez un éducateur canin comportementaliste.

Chiot qui aboie au contact d’un autre chien ou d’un chat

Si vous adoptez un autre chien ou un chat, si un invité vient avec un animal ou si dans la rue il entre en contact avec un congénère, votre animal risque d’aboyer.

Dans le premier cas, il faudra faire les présentations et y aller étape par étape pour que les deux animaux puissent à terme cohabiter.

Dans le deuxième cas, il faut parfois les laisser s’approcher l'un de l'autre tout en les surveillant. Dans la rue, il faut essayer de détourner son attention et entreprendre un travail de socialisation.

La récompense contre l’aboiement

Pour faire comprendre à un chien que vous êtes fier de lui, l’une des techniques les plus utilisées est de le récompenser par un câlin ou une friandise. Il va ainsi assimiler cette récompense à l’action. Pour les aboiements, certains utilisent cette technique.

dressage du chiot

Néanmoins, elle est difficile à mettre en place, car il ne faut pas qu’il comprenne à tort que vous le récompensiez parce qu’il aboie. Nous vous conseillons d’utiliser cette technique en troisième méthode.

La première étant d’ignorer totalement son aboiement sans vous déplacer.

La deuxième méthode consiste à détourner son attention. Finalement, si malgré ces deux techniques le chiot continue d’aboyer pour réclamer votre attention, alors vous pouvez venir le voir, lui dire « non », attendre qu’il cesse puis enfin le récompenser.

Mais il faut faire attention avec cette technique, car le chiot peut se méprendre et comprendre que vous le félicitez pour avoir aboyé. Dans ce cas, lorsqu’il aboie il faut lui dire «stop» sans crier et attendre qu’il se calme sans rien faire. Puis, une fois qu’il aura totalement cessé, vous pourrez venir le caresser et lui donner une friandise.

L’objectif est bien de le récompenser une fois qu’il aura cessé ses aboiements et surtout pas avant !

Commencer très tôt

Il faut très tôt apprendre à votre animal à ne pas aboyer. Que ce soit dans la rue, lorsque des invités rentrent dans la maison, ou simplement pour attirer votre attention ou exprimer son ennui, il est important qu'il comprenne qu’il ne doit pas s’exciter sans raison.

Sinon, le risque est qu’en grandissant il puisse continuer ce comportement et qu'il devienne de plus en plus difficile de lui faire comprendre qu’il n’a pas à le faire. Certains aboiements seront plus difficiles à empêcher.

Par exemple, si un chat inconnu passe dans le jardin, vous aurez bien du mal à faire comprendre à votre animal qu’il ne faut pas qu’il aboie. Du moins, si ce passage n’est pas fréquent.

Par contre, si c’est le chat du voisin et qu’il passe quotidiennement par votre jardin, alors votre chiot devra comprendre qu’il ne doit pas aboyer… sauf si vous ne voulez pas que le chat du voisin aille sur votre terrain (mais ça, c'est vous qui voyez !). Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un chiot qui aboie n’est pas une fatalité et que c’est quelque chose qui se corrige s’il on s’y prend de la bonne manière.

Un chien n’a pas à hurler au moindre bruit, dans la rue ou quand il veut attirer votre attention. Néanmoins, tous les animaux ne réagissent pas de la même façon. Certains ne vont quasiment jamais s'exprimer, et vous n’aurez pas forcément besoin de passer par ces étapes d’éducation.

A l’inverse, d’autres ne cesseront de le faire. On constate souvent que les petits chiens aboient plus que les gros. Cela s’explique, selon certains spécialistes, par leur taille moins imposante qui leur procure une anxiété plus importante face à l’inconnu.

Ce constat est à prendre avec des pincettes car nous savons que certaines races de gros chiens ont également tendance à s’exprimer plus facilement que d’autres...

Peu importe la raison et quelle que soit la race de, la bonne nouvelle est que l’aboiement excessif se corrige si l’on prend le temps de s’y atteler et d’utiliser les bonnes techniques.

astuce-sympa

Si vous souhaitez avancer plus vite, mais surtout être guidé(e) pas à pas dans l'éducation de votre chiot, et plus tard de votre chien (chiot deviendra grand très très vite !), il existe plusieurs méthodes d'éducations 100% positives, sous forme de vidéo, disponible sur Internet, et applicable très facilement de chez vous. Nous recommandons celle proposée par Wamiz, qui est le plus gros site dédié aux animaux de compagnie en France. Cliquez ici pour voir leur méthode.

Nos autres articles sur l'éducation du chiot :