Chiot qui pleure : le guide complet pour agir

Chiot qui pleure : le guide complet pour agir

eduquer son chiot

Qu’il est difficile d’entendre son chiot pleurer la nuit. Quand cela arrive, la première chose qui nous vient à l’esprit c’est d’aller le consoler immédiatement. Pourtant, comme nous allons le voir, ce n’est pas forcément la meilleure solution pour éduquer son chiot. Nous allons y revenir à travers cet article.

Un chiot qui pleure pose plusieurs problèmes. Hormis le fait que l’on éprouve de la peine pour lui, ses pleurs et ses hurlements peuvent nous empêcher de dormir et plus gênant encore, ils peuvent déranger les voisins. Nous allons revenir sur les différentes causes qui peuvent amener un chiot à pleurer et vous fournir les conseils adéquats pour y remédier.

lavis-du-pro-naturedechien

Cet article a fait l'objet d'une relecture et d'une validation de l'ensemble des conseils fournis par les professionnels de l'éducation canine du site Naturedechien.fr. Tout le contenu à votre disposition est donc garanti comme juste, complet, et surtout sans danger pour votre chiot / chien.

Pourquoi le chiot pleure-t-il ?

Dans la plupart des cas, le chiot pleure parce qu’il se sent seul. Il ne faut pas oublier que, très souvent, il vient de quitter sa mère et ses frères et sœurs. Il se retrouve alors dans un environnement qu’il ne connait pas, avec des personnes qu’il ne connait.

Imaginez à quel point cette situation peut être difficile les premiers temps. Il va falloir qu’il s’habitue à cette nouvelle situation.

dressage du chiot

Pour l’aider, le remède à cette sensation de solitude est tout simple : il suffit de passer du temps avec lui. Cela fonctionnera très bien. Mais attention, comme vous allez le voir plus bas, il vous faudra certes lui donner de l’attention, mais pas n’importe quand et surtout pas n’importe comment.

Quelles situations sont propices aux pleurs du chiot ?

Généralement parlant, les pleurs apparaissent dès qu’il se retrouve seul à votre domicile et commence à ressentir cette solitude. Cela arrive souvent lorsque vous êtes au travail, ou la nuit lorsque vous dormez et que vous ne pouvez donc pas lui tenir compagnie.

Dans le premier cas, vous ne vous rendrez pas forcément compte qu’il pleure, sauf s’il se met à hurler et que vos voisins se plaignent. La nuit, vous risquez de l’entendre pleurer, voire hurler. Mettez-vous à sa place : le chiot se retrouve seul et peut se sentir ancieux. C’est un comportement tout à fait « normal » et il n’y a pas de quoi s’inquiéter pour sa santé.

Voici comment aider son chiot dans cette situation :

Astuces pour un chien qui pleure en étant seul :

  • Lorsque vous êtes chez vous, vous pouvez décider d'interdire une zone de la maison pour apprendre à votre à vous attendre et ne pas vous suivre partout. Cela le forcera, par moment, à se retrouver seul lorsque vous êtes dans cet espace "interdit". La chambre, ou un bureau par exemple sont de bonnes pièces à "fermer" à son chien.
  • Soyez a l’initiative des contacts et activités pour que votre chiot comprenne que vous le gérez et qu'il n'obtient pas en demandant (ou en pleurant du coup), mais bien en fonction de ce que vous décidez de faire. Il s'habituera ainsi à ne pas quémander.
  • Ne punissez jamais votre chiot pour les éventuels dégâts réalisés en votre absence. Si vous souhaitez lui apprendre de façon efficace à ne plus en faire, vous devez le prendre sur le fait. En le réprimant à posteriori, vous n'aurez pas d'impact.
  • Proposer à votre chiot un jouet d'occupation, comme un jouet Kong et habituez le à des absences courtes au départ. Augmentez le temps de ces absences progressivement, jusqu'à pouvoir passer la journée dehors, sans qu'il ne perde son calme.
  • Vous pouvez essayer également l'apaisine, un phéromone qui se trouve en diffuseur ou collier, et aide le chiot à se sentir apaisé.
  • Enfin, essayez de réduire son espace pour le sécuriser. Au lieu d'avoir toute un appartement ou une maison vide à explorer avec appréhension, il sera dans une zone délimitée plus adaptée à sa taille. A condition bien sûr que cet espace soit positif et agréable pour votre chiot. Choisissez donc une pièce agréable, et installez son parc dans un endroit où vous savez par avance que votre chiot aime passer du temps (mais pas dans votre chambre !).

Mais un chiot peut aussi pleurer quand il est avec ses maîtres pour attirer l'attention. Dans ces cas là, c'est comme un bébé qui ferait un caprice, et il est préférable d'attendre qu'il se calme pour répondre à son besoin sinon il comprendra vite qu'en pleurant il obtient l'attention de ses maîtres (et ce n'est PAS ce que vous souhaitez lui inculquer comme habitude !).

astuce-sympa

Si vous voulez gagner du temps, faites confiance à un expert de l'éducation canine. Les éducatrices / comportementalistes du site Nature de Chien se sont associées avec le site Wamiz afin de vous proposer une méthode d'éducation 100% vidéo, pour apprendre à dresser son chien de chez soi, facilement, et sans dépenser une fortune. Cliquez ici pour voir tous les conseils fournis dans la formation

Nos autres articles sur l'éducation du chiot :