• Home  / 
  • Blog
  •  /  Mon chien n’arrête pas de me lécher : pourquoi et que faire ?

Mon chien n’arrête pas de me lécher : pourquoi et que faire ?

chien me leche trop souvent
Mon chien n’arrête pas de me lécher : pourquoi et que faire ?
5 (100%) 3 votes

Le léchage est un comportement plus ou moins présent chez tous les chiens. Mais il peut devenir encombrant voire gênant quand il est réalisé de façon intempestive.

Affection, demande d’attention ? Voyons ensemble pourquoi votre chien produit ce comportement et comment l’améliorer, tout en respectant votre chien.

Pourquoi mon chien me lèche ?

Le léchage est un comportement qui apparaît dès le début de la vie du chien. En effet, à sa naissance, le chien n’est pas apte à faire sa toilette ou ses besoins seuls, la mère intervient donc par léchage pour nettoyer son chiot. Ce comportement se fait de façon tout à fait instinctive, il est important de se souvenir de cela quand on veut éteindre ou réduire un comportement.

Au cours de sa vie d’adulte, ce comportement peut rester mais en ayant plusieurs causes possibles.

La nourriture.

La raison la plus logique qui nous vient à l’esprit est tout simplement liée à la nourriture ou aux odeurs. En effet, quand nous venons de manger, il n’est pas rare que le chien veuille nous lécher les doigts pour récupérer ce qu’il reste sur notre peau. Il n’y a rien d’anormal dans ce comportement, et il sera présent surtout chez les chiens ayant tendance à la gourmandise.

Un moyen de communication positif.

Le léchage est aussi pour le chien une interaction positive, quelque chose d’agréable souvent employé sur un être qui lui est très familier, auquel il est attaché, congénère ou humain. Ce comportement est tout à fait normal, c’est une forme de communication. Les zones de léchage varient d’un chien à l’autre, certains préféreront le visage, et d’autres nos mains, vecteurs de toutes les odeurs que l’on peut croiser dans notre journée, de toutes nos activités.

Ce comportement est aussi vu comme un signal d’apaisement du chien, le léchage lui procure du bien-être. On peut le remarquer aux yeux mi-clos de notre chien quand il nous fait sa « toilette » bien particulière. Entre chiens, le chien qui se fait lécher a aussi ses yeux mi-clos, c’est un plaisir partagé entre deux êtres qui s’apprécient.

Un apaisement.

Comme nous parlons de signal d’apaisement, le chien peut aussi le faire pour se calmer ou signifier un possible mal-être lors d’une interaction qui n’était pas désirée de sa part. C’est pourquoi il est important d’analyser le contexte dans lequel le chien produit un comportement, quel qu’il soit. Si votre chien produit ce comportement pour mettre fin à une interaction, il est inutile de rentrer dans le conflit avec lui.

En effet, vous ne feriez qu’accentuer son malaise, et la situation deviendra alors de plus en plus incontrôlable, pouvant aller jusqu’à la morsure du chien.

Dans toutes les situations où un animal vous montre un inconfort, la meilleure des attitudes est de s’éloigner, de prendre de la distance. Ce ne sera pas un signe de faiblesse de votre part, au contraire. Par cette attitude, le chien comprend qu’il peut vous faire confiance, que vous respectez sa zone de confort.

On récompense ce comportement.

Pour ceux d’entre vous qui pratiquent ou ont pratiqué l’éducation canine positive avec un chiot, souvenez-vous aussi de la période de l’apprentissage de l’inhibition de la morsure. Cette période où l’on remplace les mordillements par un autre comportement. Et quel autre comportement ? Et oui, bien souvent, on renforce les léchouilles de notre chien pour remplacer les mordillements.

C’est donc un comportement que nous avons pu nous-mêmes récompenser.

Ce comportement s’explique donc de plusieurs façons, n’oubliez donc pas de prendre en compte l’individualité du chien, son vécu, son caractère et surtout la situation dans laquelle il se trouve au moment de ce comportement, ainsi que son environnement. Cela vous indiquera des précisions fiables sur la cause de ce comportement.

Attention : au-delà du léchage sur les membres de sa famille, certains chiens peuvent présenter des comportements de léchages compulsifs, sur eux-mêmes. Ils peuvent notamment être dus à de l’ennui ou de l’anxiété, mais retenez que la cause doit être traitée au plus vite, de manière respectueuse de votre chien. Ces plaies peuvent représenter un souci de santé à faire soigner par un vétérinaire, ou encore une auto-mutilation. A suivre donc de très près.

Que faire pour arrêter ou diminuer ce comportement ?

Un comportement naturel.

Si le léchage de votre chien ne vous dérange pas plus que ça, vous pouvez le laisser faire car comme indiqué plus haut, c’est un signe de communication positif, quelque chose d’agréable pour votre chien.

Dans ce cas, plus qu’à passer par la case débarbouillage après la séance nettoyage prodiguée par votre chien ! Ce comportement revêt une plus ou moins grande importance selon les individus, chez certains chiens éteindre ce comportement pourrait avoir des conséquences néfastes sur son mental.

Pour n’importe quel comportement, si l’on peut le laisser s’exprimer, il n’y a pas de raison de stopper cette façon de communiquer. Dans tous les cas, n’oubliez pas que le léchage fait partie de sa communication, mon premier conseil sera donc de le laisser s’exprimer au maximum de ce que l’on peut supporter. Sans cela, il serait possible que de la frustration et de l’incompréhension soit générée pour le chien qui ne comprendra pas pourquoi il n’a plus le droit d’interagir de cette manière.

Il faut commencer à s’en inquiéter quand ce comportement devient excessif ou compulsif.
Si votre chien se met à répéter ce comportement du jour au lendemain, ou que son intensité devient de plus en plus grande, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire ou un spécialiste du comportement canin.

Rediriger le comportement.

S’il n’est pas possible de laisser ce comportement s’exprimer et qu’il n’est dû à aucun souci de santé ou de comportement, vous pouvez ré-orienter ce comportement. A chaque fois que votre chien se met à vous lécher, proposez lui un autre comportement à produire à la place.

Par exemple, dès que vous vous mettez dans votre canapé, votre chien vient et commence sa séance de papouilles. Proposez lui alors un jouet et jouez avec lui. Il ne vous léchera pas et aura son besoin de proximité avec vous d’assouvi, d’une autre façon. Et de votre côté, vous n’aurez pas eu droit à la douche de bave canine !

Autre activité possible, proposez lui un peu d’éducation. Cela aura pour but de le faire passer à autre chose dans son esprit, et de le fatiguer mentalement, tout en ayant eu une activité avec vous.

Ignorer pour éteindre un comportement.

Tout chien reproduit un comportement parce qu’il a été renforcé, consciemment ou non. Quand un chien ne trouve plus aucun intérêt à agir de telle façon, il trouve un autre moyen d’être récompensé, agit d’une autre manière. N’oubliez donc pas que si votre chien vous lèche, c’est qu’il a reçu un jour une réponse positive de votre part, qui l’a encouragé à recommencer.

Si vous êtes déjà familier de l’éducation canine, vous saurez que tout comportement que l’on récompense recommence, et que tout ce que l’on ignore s’éteint. Saviez-vous qu’il y a des façons d’ignorer correctement un chien ?

Afin d’ignorer un chien de façon à ce qu’il comprenne que ce comportement n’a aucun intérêt pour lui, il y a 3 choses à respecter :

  • ne pas le regarder,
  • ne pas le toucher,
  • ne pas lui parler.

Je vous l’accorde, quand on aime son chien c’est assez dur à mettre en place au tout début. Mais une fois que l’on voit les premiers effets, on se rend compte de l’efficacité de la méthode.

En effet, notre chien recherche cette attention qu’on lui apporte quotidiennement. En enlevant cette attention aux moments d’un comportement non adapté (selon nos critères d’humain), notre chien tentera de récupérer notre regard et nos caresses en tentant une autre façon d’agir. Quelques minutes d’ignorance suffisent largement pour faire comprendre à notre compagnon que ce comportement n’était pas adapté.

  • Astuce – Pour être sûr de ne pas regarder son chien, et donc de l’ignorer efficacement, levez les yeux au ciel, tournez-vous par rapport à lui et croisez les bras.
  • A retenir – Avant de punir un chien, assurez-vous que vous avez déjà tenté de rediriger son comportement vers une autre activité et que ses besoins sont assouvis.
  • A retenir – Selon son vécu, un chien aura des réactions complètement différentes d’un autre chien se trouvant dans la même situation. Le passé et la façon dont ses évènements ont été vécus par le chien jouent un rôle capital dans l’explication des comportement que le chien produit par la suite de sa vie.

Pour conclure, le comportement de léchage chez le chien est un comportement tout à fait normal et naturel, il fait entièrement partie de son répertoire. Il faut lui prêter attention quand cela devient excessif, complètement incontrôlé.
Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire pour les raisons de santé et / ou un professionnel du comportement pour les raisons comportementales.

Bien que ce comportement apparaisse très tôt dans la vie du chien, chaque « bisou » n’a pas la même signification que le précédent. Prenez en compte l’environnement, le moment de la journée et ce qui s’est passé juste avant que la séance « douche canine » commence pour mieux comprendre la raison.