• Home  / 
  • Blog
  •  /  Frais vétérinaires : combien coûtent vraiment les soins ?

Frais vétérinaires : combien coûtent vraiment les soins ?

cout frais veterinaires
Frais vétérinaires : combien coûtent vraiment les soins ?
5 (100%) 2 votes

Lors de votre passage chez le vétérinaire, les frais de soins pour un chien peuvent très vite atteindre une somme astronomique, surtout quand il s’agit de soins spécifiques. De plus, le coût peut aussi facilement évoluer d’un vétérinaire à un autre. D’où l’importance de bien choisir le vétérinaire pour son chien.

À titre d’exemple, voici quelques tarifs pour vous faire une idée sur le budget nécessaire pour les frais de santé d’un chien.

Les soins vétérinaires : une dépense à la charge des propriétaires d’animaux qui peut vite grimper !

Comme tous les propriétaires d’animaux de compagnie, il est évident que vous aimez votre compagnon et que vous voulez qu’il soit en pleine forme tout le temps. Pour ceux qui désirent avoir un chien au sein de leur famille, vous devez prendre conscience qu’il vous faudra préparer un budget non-négligeable, spécialement consacré pour assurer le bien-être et la santé de votre chien.

Pour commencer, rien que l’identification, qu’il s’agisse d’une puce électronique ou d’un tatouage, vous coûtera pas moins de 60 euros.

C’est surtout dans le domaine de la santé que vous aurez le plus à dépenser. Par exemple, pour une visite de routine, il vous faudra débourser au minimum 40 euros.

S’il s’agit d’une consultation spécifique comme l’analyse comportementale, le frais peut monter jusqu’à 100 euros la séance.

Et encore, c’est sans compter les frais pour les nombreux vaccins obligatoires pour les les chiens de compagnie. Le vaccin CHPPILR vous coûtera environ 60 euros.

Et si votre chien doit subir une intervention chirurgicale, c’est là que les choses se gâtent. Ces types de soins sont souvent très coûteux. Par exemple, une opération chirurgicale accompagnée d’une rééducation suite à une rupture des ligaments croisés coûte en moyenne 1800 euro.

Par ailleurs, vous devez aussi prendre en compte que, comme pour nous les humains, certains chiens ont la santé plus fragile que d’autres. Ceux-ci ont plus besoin de soins par rapport aux autres. Aussi, une étude a montré que le coût annuel lié à la santé d’un chien oscille entre 130 et 150 euros.

Mais détrompez-vous, cette somme n’inclut pas les soins spécifiques. Là, on parle juste des traitements vermifuges, des vaccinations et de l’identification. Donc, cette somme peut être considérablement revue à la hausse pour les chiens qui ont la santé fragile.

Face à cette possibilité de vous voir obligé de débourser d’importantes sommes pour la santé de votre animal, vous êtes amené à trouver une solution efficace et durable, sous peine de devoir supporter l’idée vivre avec un chien en mauvaise santé ou le voir succomber à une maladie qui n’a pas été convenablement traitée.

C’est ainsi que certains propriétaires souscrivent leurs chiens à une assurance maladie.

L’assurance canine : une solution rentable

Même si en France, le taux de souscription canine à une mutuelle est très faible, ça en vaut le détour quand même d’étudier et de comparer les différentes offres de prise en charge proposées par les compagnies d’assurances. En générale, les mutuelles proposent trois types de contrat qui correspondent à trois niveaux de couverture maladie :

  • La formule économique : dans ce type de contrat, les frais vétérinaires incluant les soins médicaux et chirurgicaux sont couverts à hauteur de 50 à 80 %. Le remboursement annuel est plafonné entre 1000 et 1200 euros.
  • La formule médium quant à elle, permet de couvrir entre 70 et 85 % de vos frais vétérinaires, ainsi que les soins médicaux et chirurgicaux. Le remboursement maximal en une année se situe entre 1200 et 1500 euros.
  • Et le troisième, la formule complète qui permet de couvrir entre 90 et 100 % des frais. Le plafonnement varie entre 1200 et 2200 euros.*

Pour la formule économique, le tarif moyen est une contribution de 10 euros par mois. Pour la formule médium, la contribution mensuelle varie entre 15 et 20 euros tandis que pour la formule complète, le tarif moyen est de 60 euros par mois.

Lorsqu’on fait le calcul, on s’aperçoit que les trois contrats sont avantageux. Il vous suffit juste de choisir la formule qui vous convient la mieux. En faisant un petit investissement par mois, vous pourrez donc considérablement diminuer les dépenses liés aux soins vétérinaires de votre chien si celui-ci venait à tomber malade ou qu’il soit victime d’un accident.

Quand on sait que certaines interventions médicales ou chirurgicales peuvent coûter plusieurs centaines d’euros, vous comprendrez très vite que l’assurance chien est une solution rentable.

Donc, si avant de lire cet article, vous n’étiez pas encore convaincu de la nécessité de souscrire une assurance canine pour votre chien, les différentes raisons que nous venons d’évoquer vous convaincront sûrement. Pour choisir la plus adaptée, il existe de nombreux comparateurs, dont le notre présent ici.

Mais si vous souhaitez gagner du temps, nous vous invitons à consulter les offres proposées par l’un de notre partenaire, WILMO, l’un des leaders Français de l’assurance canine.