• Home  / 
  • Blog
  •  /  Les maladies les plus courantes chez le Yorkshire Terrier

Les maladies les plus courantes chez le Yorkshire Terrier

yorkshire terrier maladie

Le Yorkshire Terrier malgré une espérance de vie de 12 à 17 ans environ est un chien à la santé fragile. Il a en effet certaines prédispositions mais heureusement toutes ne sont pas graves. Il faut toutefois les connaître pour consulter rapidement votre vétérinaire dès les premiers symptômes.

Les maladies cardiaques

Le Yorkshire Terrier est un chien qui a un cœur d’une taille supérieure à la normale. Il est prédisposé à souffrir de certaines maladies cardiaques. Parmi elles, le Yorkshire Terrier a une prédisposition à la persistance du canal artériel. Il s’agit en fait d’une malformation qui peut être soignée par un acte chirurgical si elle est diagnostiquée tôt.

C’est un chien qui est également prédisposé à une maladie dégénérative de certaines valves du cœur appelée endocardiose mitrale. C’est le plus souvent un souffle cardiaque qui permet de suspecter cette maladie qui survient surtout chez les Yorkshires Terriers d’âge moyen.

Le cancer

C’est un chien prédisposé à développer certaines tumeurs. Heureusement, dans la majorité des cas, ces tumeurs sont bénignes si elles sont soignées à temps.

La tumeur des testicules est par exemple très fréquente chez les mâles non castrés et qui sont âgés de 9 à 11 ans. Il y a peu de risques de développement du cancer dans le reste du corps du Yorkshire Terrier car c’est une tumeur ayant de faibles risques de métastase.

Si vous avez un Yorkshire Terrier, il est possible que vers l’âge de 9 ans il développe une tumeur des glandes sudoripares. Il s’agit d’un cancer de la peau glandulaire. Cela reste rare mais possible car c’est un chien ayant des prédispositions à ce type de cancer. Cette tumeur est bénigne à condition de consulter rapidement son vétérinaire afin qu’il fasse un prélèvement de la lésion pour l’analyser.

Les maladies gastro-intestinales

Si vous avez ce type de chien, il faut savoir que ses intestins sont fragiles. Il peut par exemple souffrir de maladies inflammatoires chroniques des intestins. Si vous remarquez qu’il a un gonflement au niveau du ventre ou s’il souffre de diarrhées, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

C’est également un chien qui au cours de sa première année de vie peut avoir une malformation du foie d’origine congénitale. Elle se manifeste par un retard de croissance et des vomissements.

Lorsqu’il souffre d’une maladie gastro-intestinale, le Yorkshire Terrier peut avoir de nombreux troubles gastriques. Votre vétérinaire fera donc probablement des analyses sanguines et des échographies abdominales pour confirmer ou non le diagnostic. Rassurez-vous, il existe plusieurs traitements efficaces et adaptés.

Des maladies oculaires

Les yeux d’un Yorkshire Terrier sont très fragiles et il est donc fréquent qu’il souffre de cataracte qui peut provoquer une atrophie évolutive de la rétine. Au moindre doute, consultez votre vétérinaire car ce type de maladie peut entraîner une cécité si elle n’est pas soignée.

Des douleurs au niveau de la hanche

Autre affection fréquente chez ce type de chiens : des douleurs osseuses de la hanche. On parle alors de nécrose aseptique de la tête fémorale. Si vous pensez que votre chien souffre de ce type de douleurs, amenez-le chez votre vétérinaire afin qu’il réalise un examen radiologique pour établir un diagnostic.

Les affections bucco-dentaires

Ce type d’affections représentent le premier motif de consultation vétérinaire pour ce type de chien. La seule façon de les éviter est de procéder à une brosse des dents de votre chien régulièrement. S’il ne se laisse pas faire, vous pouvez lui acheter des aliments spécifiques.

En tant que propriétaire d’un Yorkshire Terrier, vous devez donc surveiller le plus souvent possible l’apparition de plaque de tartre afin d’éviter une gingivite ou pire, un déchaussement de la dent.

Les maladies dermatologiques

Le Yorkshire Terrier est un chien qui peut souffrir d’une anomalie du revêtement cutané appelée Alopécie des Robes Diluées. Elle se traduit par une absence (complète ou partielle) des poils dans une zone qui normalement en possède.

C’est une maladie qui évolue rapidement. D’abord localisée, la perte des poils peut s’étendre sur l’ensemble du corps de votre chien. Vous devez donc consulter votre vétérinaire dès les premiers symptômes sinon il risque de se retrouver sans poils.

Nos conseils

Le Yorkshire Terrier est certes un chien fragile mais rassurez-vous, dans la majorité des cas, les maladies sont bénignes si elles sont prises à temps. Nous vous conseillons donc de surveiller votre animal et de consulter au moindre doute votre vétérinaire.

Les maladies les plus courantes chez le Yorkshire Terrier
4.8 (96%) 5 votes