• Home  / 
  • Blog
  •  /  Mon chien se gratte beaucoup, pourquoi et que faire ?

Mon chien se gratte beaucoup, pourquoi et que faire ?

chien se gratte beaucoup
Mon chien se gratte beaucoup, pourquoi et que faire ?
5 (100%) 1 vote

Votre chien se gratte beaucoup. Vous ne savez pas pourquoi, mais vous sentez bien que votre chien se sent mal. Il se gratte, parfois de façon furieuse ! Il est même parfois difficile de lui demander d’arrêter ! Il peut pigner en se grattant. Cela finit par vous inquiéter car comme chez l’humain, le fait de se gratter de façon régulière est clairement un signe de mal être.

Votre chien est-il infesté de parasites ? Ou a-t-il un problème médical ? Voyons ensemble les causes de ses grattages et comment aider votre chien à ne plus se gratter !

Pourquoi mon chien se gratte-t-il ?

1- La cause la plus connue est l’infestation de parasites externes, comme les puces, les acariens ou encore les aoûtats. Quand les périodes chaudes arrivent, ses parasites sont plus présents dans la nature et peuvent vite devenir une source de désagréments pour votre chien. Les gales du corps ou les gales d’oreilles sont également liées à des parasites externes.

Même si ces deux gales sont d’origine acarienne, elles sont totalement différentes, car l’acarien qui en est responsable n’est pas le même. Si la gale d’oreille est dûe à l’acarien Otodectes cynotis, c’est le parasite contagieux nommé Sarcoptes scabiei qui est responsable de la gale du corps. Dans tous les cas, le chien se gratte furieusement pour se soulager !

2- L’alimentation non adaptée, comme beaucoup de croquettes industrielles, peuvent causer des démangeaisons plus ou moins importantes selon les chiens. En effet, afin de vendre plus et avec le plus de rentabilité possible, les industriels n’hésitent pas à tromper votre vigilance.

Ils trahissent la biologie et la physiologie de votre chien, en ajoutant dans la composition des céréales de mauvaise qualité, souvent en grande quantité. Les chiens ont une intolérance plus ou moins marquée qui peut se traduire en problème cutané.

3- Une origine allergique peut être la cause du grattage chronique de votre chien. Il existe des milliers d’allergies différentes. Vous aurez entre autre les allergies aux piqures de puces et de tiques, au pollen, aux acariens. Il peut avoir des allergies par contact avec un élément particulier ou même par inhalation, avec un produit ménager par exemple.

A noter qu’un chien peut déclencher des allergies même après plusieurs années de vie sans symptôme. En effet, la sensibilité du chien varie tout au long de sa vie. Il est donc possible qu’un chien déclenche une allergie sur un élément qu’il tolérait avant !

4- Votre chien peut être victime d’une infection fongique. Une infection fongique est une contagion par un ou des champignons, ou une ou des levures. Celle-ci touche souvent le conduit auditif du chien, le ventre, tous les plis de la peau (pyodermite des plis), ses babines, mais aussi entre les doigts de la patte du chien.

La plus connue est l’infection qui est dûe à la prolifération de levures de Malassezia. Cette maladie provoque d’énormes démangeaisons, et une augmentation du sébum de la peau du chien. C’est pourquoi vous pourrez constater une odeur malodorante assez persistante si le chien n’est pas soigné.

5- Une trop grande anxiété chez le chien peut également lui déclencher des démangeaisons cutanées. On parle alors de dermatose psychogène. C’est un trouble comportemental lié à une grande anxiété qui pousse le chien à se lécher excessivement. Ce léchage excessif provoque une perte de poil qui amène la peau à s’enflammer.

Cette réaction démange énormément le chien. Souvent les démangeaisons cutanées dues à l’anxiété, se situent au niveau des pattes, des flancs et de la queue du chien.

6- La dermatite atopique, qui est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Les lésions de la peau peuvent s’observer sur les pattes, les babines, la ligne du dos, la queue, le bas du ventre.  Ses rougeurs évoluent en vésicules (sécrétions liquides) puis en croûtes. Le chien souffre vraiment de ses démangeaisons. La dermatite est héréditaire.

7- La séborrhée primaire, qui est une maladie héréditaire de la peau. L’épiderme, les glandes sébacées et les follicules pileux sont en hyperproduction. Le renouvellement cellulaire des tissus étant excessif, cela produit de façon démesurée des squames (morceaux de peau sèche) et du sébum. Les premiers signes de cette maladie apparaissent généralement la première année du chien. Les chiens atteints ont la peau grasse et malodorante. Ils passent généralement leur vie à se gratter.

8- Une tumeur cutanée, ou le mastocytome cutané chez le chien. C’est la tumeur cutanée la plus répandue chez le chien. Il s’agit d’une tumeur maligne si elle est diagnostiquée à temps, sinon elle peut atteindre d’autres tissus que la peau et s’infiltrer. Sous sa forme la plus répandue, elle provoque des inflammations et des démangeaisons de façon généralisée.

9- Le pemphigus foliacé est une maladie auto-immune de la peau. Les chiens atteints ont des anticorps qui s’attaquent à leur propre cellule. Cela conduit à une perte de cohésion entre les cellules de l’épiderme et provoque l’apparition de pustules. Ce sont ces pustules qui provoquent des démangeaisons au chien.

10- Beaucoup d’autres maladies plus ou moins alarmantes peuvent être en cause de grattages ! Il ne faut donc pas ignorer ça ! Certaines ne se font remarquer que sur des races en particulier. Elles sont souvent génétiques. Cela ne veut pas dire qu’elles ne peuvent exister dans d’autres races.

Elles sont souvent mal connues par les vétérinaires et sont donc difficiles à diagnostiquer. On pourra citer l’adénite sébacée qui affecte les glandes sébacées, et provoque des pellicules sur la tête, le dos, la queue du chien, se transformant petit à petit en “trou” dans le poil et provoquant des démangeaisons. La peau se noircit et dégage une odeur de nécrose. Le chien peut avoir des montées de fièvre et des infections.

Vous aurez le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada ou VKH, qui est une maladie auto-immune redoutée des propriétaires d’akita inu, puisque celle-ci est fatale pour le chien. Si cette maladie fait des ravages sur l’akita, elle touche aussi d’autres races comme les races nordiques (husky) ou encore le berger australien. Les chiens n’arrivent pas à vivre jusqu’à 3 ans.

Le chien sensible à la lumière du jour passera par une uvéite, accompagnée de détachement de la rétine, de rougeur, de dépigmentation du poil et de démangeaisons. Le chien souffre énormément. Aucun traitement n’existe actuellement, et les médicaments utilisés pour soulager le chien, finissent par l’affaiblir. Mais il n’existe pour le moment aucune alternative.

chien qui se gratte

Comment aider mon chien s’il se gratte ?

Avant toute chose, il faudrait traiter votre chien en amont, afin de prévenir le moindre soucis qui serait lié à des parasites externes. Pour ça, vous pouvez traiter votre chien de plusieurs façons. Il existe beaucoup de solutions dites “naturelles”, ou encore des pipettes anti-puces/anti-tiques que vous pourrez trouver en pharmacie ou chez un vétérinaire.

Il existe également, en prévention, des colliers anti-parasitaires. N’oubliez pas de traiter tout l’environnement de vie de votre chien, afin d’avoir un maximum d’efficacité !

Si le traitement n’est pas efficace, ou si les démangeaisons persistent, n’attendez surtout pas ! En effet, il convient d’aller voir un vétérinaire le plus rapidement possible. Un chien ne se gratte pas par plaisir et peut vraiment en souffrir. Le mieux étant d’aller voir un vétérinaire spécialisé en dermatologie canine, afin qu’un vrai diagnostic soit donné.

Le vétérinaire s’assurera en premier lieux que votre chien n’est pas victime de parasites, pour ensuite s’attarder sur la localisation des plaques de démangeaison. Il recherchera des lésions de la peau. Il se peut que lors de cet examen, votre vétérinaire prélève un bout de peau en faisant un “raclage” de celle-ci. Ce n’est normalement pas douloureux pour le chien.

Il est important de faire des prélèvements de la peau, ou des oreilles (si les démangeaisons cutanées sont localisées dans le conduit auditif du chien), afin d’écarter certaines maladies (comme la galle) et ajuster un traitement. Le traitement est propre à chaque chien et chaque cause.

Ce n’est que quand la cause est clairement identifiée, que votre vétérinaire pourra aider et soigner votre chien. Il pourra utiliser un antiparasitaire en cas d’infestation de puces, tiques, aoûtats. Vous pouvez néanmoins de votre côté, traiter votre chien avec des solutions naturelles comme la Terre de Diatomée de façon curative, ou encore de l’huile et de la poudre de neem qui sont à la fois curatives et répulsives.

Donnez un régime sain à votre chien ! L’alimentation a un gros impact non seulement sur la santé physique de votre chien, mais aussi interne. Un chien qui aura des allergies alimentaires aura des lésions cutanées qui le rendront plus intéressant pour les parasites.

Il conviendra de lui changer son alimentation. Souvent, on préférera nourrir son chien au cru, ou avec des croquettes sans céréale (pas de maïs, pas de gluten, préférence pour les viandes blanches, ou peu allergène comme le cheval ou le poisson).

Si les allergies sont environnementales, il faudra bien traiter son lieu de vie, pour soulager votre chien. Vous pouvez demander un test à votre vétérinaire afin d’établir une liste de ses allergies. C’est même recommandé, afin de vous faciliter la tâche et d’aider votre chien au maximum.

Vous pourrez alors désensibiliser votre chien à certain allergène grâce à des traitements par injection. Il n’y a pas de traitement unique pour l’atopie, car chaque cas est différent. Mais, il faudra aider votre chien à renforcer sa barrière cutanée afin qu’il vive mieux.

Pour soulager les démangeaisons de façon médicale, seul votre vétérinaire sera en mesure de vous guider et vous orienter sur un antifongique, un acaricide, ou un antibiotique. Attention aux “remèdes de grand mère” qui peuvent parfois empirer la situation si vous vous trompez dans le diagnostic !

Si votre chien a un problème de démangeaison lié au stress, vous pouvez aller voir un éducateur comportementaliste canin, pour rétablir une solution saine dans la vie de votre chien, afin qu’il se détende. Il pourra alors vous conseiller des Fleurs de Bach (traitement naturel) afin de baisser son stress et augmenter sa tolérance aux éléments perturbateurs.

Un plan de travail éducatif pourra y être associé. Toutefois, vous pouvez également consulter un vétérinaire comportementaliste, pour un traitement médical (comme un anxiolytique), mais celui-ci devra toujours être associé à des séances éducatives.

Conclusion

Les démangeaisons sont souvent un signe de mal être physique ou moral. Il convient donc de ne pas les ignorer si votre chien se gratte souvent. Les ignorer pourrait avoir de graves conséquences. Soyez prévoyant ! Allez voir un vétérinaire pour écarter tout risque et lever le doute.

Des traitements médicaux existent pour soulager le chien, mais également des traitements par homéopathie, phytothérapie ou à l’aromathérapie, et même huilles essentielles selon la cause des problèmes cutanés. Revoyez son alimentation, car celle-ci a un réel impact sur sa santé, à court et long terme ! Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous faire épauler par un professionnel pour aider votre chien !