Le RING : Comment pratiquer cette discipline avec son chien ?

ring-chien

Discipline très en vogue dans l’histoire de la France, le ring est une activité mêlant la dextérité et la persévérance qui demande un haut niveau d’exigence.

Le RING est une discipline qui fait parfois peur, et qui parfois donne envie. C’est en réalité une activité mal connue, qui est pourtant une des plus pratiquées en France.

Discipline élitiste par excellence. Alors quelles sont les spécificités du RING ? Avec quel chien peut-on pratiquer ? Et surtout comment bien débuter ?

Suivez le guide !



Qu’est-ce que le RING ?

Le RING est un sport canin de haut niveau pour le binôme maître/chien, car c’est un alliage de plusieurs disciplines et capacités.

En effet, c’est une discipline qui requiert des capacités physiques exceptionnelles, mais également un mental d’acier.

Comme son nom l’indique, le travail en Ring se déroule sur des terrains aménagés et fermés.

Ces concours ont commencé dans les années 1900 en France et en Belgique, au début ils s’appelaient concours pour chiens de défense et de Police, car ils étaient basés sur un entraînement destiné aux chiens de police.

Elle a été gardée comme discipline d’épreuve pour la sélection de certaines races aux aptitudes de travail.

Contrairement aux idées reçues, cette discipline n’accepte pas les chiens agressifs, et ne rend pas non plus les chiens agressifs. Elle est pratiquée dans plus de 700 clubs canin en France. Elle regroupe trois épreuves principales :

  • Les sauts
  • L’obéissance
  • Le mordant

Qui peut pratiquer le RING ?

Tout le monde ne peut pas pratiquer cette discipline. En effet, pour éviter tout débordement ou risque de dangerosité, ce sport est strictement encadré par la Société Centrale Canine. Pour se faire, elle a mis en place un règlement strict pour les activités de mordant.

Cette discipline est également en partie encadrée par la législation française, donc par le gouvernement. Comme dit plus haut, le ring ne rend pas le chien agressif puisqu’il est indispensable d’avoir le CSAU pour réaliser cette activité.

Le CSAU étant une épreuve de travail : “Certificat de Sociabilité et d’Aptitude à l’Utilisation”, qui permet de voir si le chien est notamment sociable. Le maître devra également avoir une licence de mordant en cours de validité (qu’il pourra se procurer directement à son club si celui-ci est affilié).

De plus, seuls les chiens inscrits au L.O.F (livre des origines françaises) peuvent participer. Précisons que tous les chiens L.O.F ne peuvent pas pour autant participer. Voici la liste que donne la SCC pour les races acceptées :

  • Berger Allemand
  • Berger Blanc Suisse
  • Berger de Beauce
  • Berger de Brie
  • Berger de Picardie
  • Berger des Pyrénées
  • Berger Hollandais
  • Border Collie
  • Chien de Berger Belge – Groenendael
  • Chien de Berger Belge – Laekenois
  • Chien de Berger Belge – Malinois
  • Chien de Berger Belge – Tervueren
  • Chien de Berger Catalan
  • Colley
  • Kelpie Australien
  • Bouvier des Ardennes
  • Bouvier Australien
  • Bouvier des Flandres
  • Boxer
  • Cane Corso
  • Dobermann
  • Dogue des Canaries
  • Doque Majorquin
  • Fila de San Miguel
  • Hovawart
  • Rottweiler
  • Schnauzer Géant
  • Terrier Noir Russe
  • Airedale Terrier

Donc, pour résumer, si votre chien ne fait pas partie des races acceptées au mordant, vous ne pourrez pas pratiquer cette discipline.



Le Ring, par où commencer ?

Pour que tous les chiens pratiquant la discipline puissent avoir leur chance de participer à un concours, la discipline se divise en 4 niveaux différents :

Le Brevet

Celui-ci s’obtient après avoir passé le CSAU et en ayant obtenu sa licence de Mordant. Les deux sont indissociables pour passer le brevet.

Il faut ensuite réussir une série d’exercices dont le total sera noté sur 100 points. Parmi les exercices à exécuter, vous trouverez l’épreuve du coup de feu, le suivi avec ou sans laisse, du statique ou du refus d’appât, ou encore des exercice d’absence du maître.

Pour pouvoir passer ce premier niveau, vous devez atteindre un minimum de 80 points sur 100. Ce n’est qu’une fois ce niveau acquis que vous pouvez passer au niveau suivant le Ring 1.

Ring 1

En pratique, ce niveau est similaire au brevet, mais les exercices sont plus compliqués (durée, distance distraction ).

Le niveau étant plus élevé, le total des points se fera cette fois sur 200. Vous pourrez donc retrouver comme exercices les suivis en laisse et sans laisse.

Il y aura des sauts de haies, des sauts en longueur et aussi la palissade, qui seront au choix du conducteur. Mais aussi le rapport d’objet, les refus d’appâts, et des épreuves de mordant comme l’attaque de face, la défense du conducteur.

A la fin de votre passage une mention (bon, très bon ou excellent) vous sera donné. Pour passer au niveau suivant, il faut obtenir deux fois la mention excellente, qui équivaut à 160 points sur 200, et ce devant deux juges différents.

Ring 2

Comme pour toute activité de niveau, plus vous monterez les échelons, plus il y aura de difficultés.

Par exemple, dans le niveau précédent, les sauts étaient au choix, ce qui n’est plus le cas ici, puisque le chien doit pouvoir passer tous les sauts (en longueur minimum 3 m, des sauts de haies de minimum 90 cm, palissades de minimum 1m70). Le chien doit pouvoir rechercher l’homme d’attaque.

Cette fois, le niveau se fera sur 300 points et comme pour le niveau ring 1, il faudra obtenir une mention excellente deux fois devant deux juges différents, soit un total de 240/300 points minimum.

A noter, qu’il est possible qu’un conducteur repasse au niveau inférieur si il est fait la demande ou si il a obtenu deux fois un score en dessous de 60% des points.

Ring 3

Ce dernier niveau, le niveau d’élite, sera noté sur un total de 400 points. Les exercices seront comme pour les niveaux précédents, mais avec en plus de la garde d’objet. Vous pourrez également y voir des exercices plus compliqués de statique comme le debout en l’absence du maître, des épreuves de mordant avec des attaques dite arrêtées.

Comme pour le niveau précédent, il faut obtenir un bon score si on veut garder son niveau de ring 3 et ne pas risquer d’être déclassé.

Quelles qualités sont nécessaires pour pratiquer cette discipline ?

Quand on veut s’attaquer à une discipline d’excellence, il convient de savoir quelles qualités sont recherchées et sont nécessaires chez le maître comme chez le chien pour ne pas se faire des désillusions.

Le conducteur du chien doit pouvoir avoir de la disponibilité

Et oui qui dit discipline sportive dit entraînements réguliers, il faut donc avoir du temps à consacrer à son chien. Car les entrainements se feront autant sur le terrain du club qu’à la maison.

Le chien doit pouvoir s’extérioriser ailleurs que sur un terrain de ring.

Il faut donc encore une fois que le maître soit disponible pour lui accorder des sorties et du jeux tous les jours.

Il faut penser à l’investissement financier.

Tout sport est un investissement d’argent. Il faut penser aux inscriptions du club, aux concours, au matériel, aux contrôles vétérinaires obligatoires.

Le maître doit être patient et cohérent avec son chien

Il doit avoir une licence CUN – CBG (Commission d’Utilisation Nationale – Chiens de Berger et de Garde) ou une licence professionnelle (maître chien)

Les qualités recherchées chez le chien :

Ne pas être agressif

Il doit donc doit être stable dans ses comportements

Proche de son maître

Afin que leur relation se ressente dans les passages sur le ring et parce qu’on prend du coup plus de plaisir à travailler

Doit être joueur et avoir envie de “travailler”.

On privilégie le jeux pour renforcer l’obéissance et la relation avec le maître

Etre inscrit au L.O.F

Et faire partie des races admises au mordant

Être bien socialisé (environnement, homme, congénère)

Car il devra se rendre sur des terrains différents où il y aura des inconnus et d’autres chiens

Le chien doit être vaillant, ne pas avoir peur, être sportif et plutôt de caractère affirmé.

Ce sont des qualités nécessaires si l’on veut gravir les niveaux au maximum avec son chien

Enfin, il ne faut pas choisir cette discipline juste “comme ça”, car elle demande une rigueur tout aussi régulière que les entraînements.

Où pratiquer du Ring ?

Le Ring se déroule sur des terrains aménagés et fermés qui sont homologués.

Pour pouvoir pratiquer le mieux est donc de s’inscrire dans un club canin affilié à la SCC. Contrairement à l’idée reçue qui veut que les activités liées à l’obéissance et au mordant sont pratiquées avec des méthodes coercitives, sachez qu’il existe pourtant quelques personnes et clubs en France pratiquant dans des méthodes qui se veulent respectueuses du chien.

Il est donc important de bien se renseigner, afin que le club ou vous voulez vous inscrire corresponde à vos attentes. Prenez donc du temps, pour aller voir des clubs différents afin d’échanger avec les adhérents et voir même faire un essaie.

Vous pourrez également vous entraîner aux épreuves de ring si vous êtes du milieu professionnel de la sécurité (ex: maître-chien).

Pour conclure

Le Ring est une grande discipline qui demande énormément d’investissement.

Elle demande de la rigueur, car c’est une discipline d’excellence. Elle ne rend pas agressifs les chiens, puisqu’elle enseigne le contrôle du chien en toutes circonstances.

D’ailleurs, chez certaines races de chien, elle contribue à leur équilibre comportementale, comme les bergers belges. C’est une discipline complète qui demande de la polyvalence.

Et n’ayez pas peur, votre chien ne mordra pas sans réfléchir s’il fait cette discipline ! Exigeant, vous pourrez pratiquer ce sport par tous les temps.

Le RING : Comment pratiquer cette discipline avec son chien ?
2.6 (52%) 5 vote[s]

En Bonus

Aimer et protéger son chien passe aussi par la prévention !

C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour votre animal.

Pour vous aider à faire le tri entre les centaines d'offres du marché et à éviter les pièges, j'ai placé, ci-dessous, un comparateur GRATUIT d'assurances pour chiens que j'ai testé et approuvé.

Grâce à lui vous pourrez trouver des offres jusqu'à 60% moins chères que le marché.