fbpx

Comment et pourquoi pratiquer le Treibball avec son chien ?

treibball

Activité de loisirs qui commence à être en vogue en ce moment, le treibball reste un sport peu connu en France.

Pourtant c’est une activité plaisante, qui permet au chien d’utiliser ses instincts. Sorte de foot pour chien, qui permet au chien comme au maître de s’amuser. Alors qu’est-ce que le Treibball ?

Comment en faire avec son chien ?

Quel matériel utiliser ?

Tous les chiens peuvent-ils pratiquer ?

Par où commencer ?

Accessible aux petits comme aux grands, le Treibball est une activité que je vais vous faire découvrir ou redécouvrir !

Qu’est-ce que le Treibball ?

Le treibball est un sport canin allemand créé par Jan Nijboer.

Le but du jeu, est de guider son chien à distance, afin qu’il puisse ramener un par un des ballons dans des cages/des buts. Ce sport avait pour objectif, de permettre à des chiens de troupeaux de pouvoir s’exercer dans la vie de tous les jours, de combler leurs instincts sans pour autant aller au contact de troupeau.

L’objectif de cette discipline : pousser les ballons, un par un, le plus rapidement possible dans les buts qui se situent toujours derrière le maître.

Le chien doit pouvoir se placer sans difficulté devant son maître, au loin, derrière les ballons sans y toucher, pour enfin les pousser vers les buts au moment où son maître le lui ordonne.

Le treibball permet un réel apprentissage chez le chien. En effet, si le chien ne contrôle pas son excitation, il se mettra en erreur.

L’apprentissage va lui permettre de ne pas percer le ballon au moment où il le touche, sinon, il sera éliminé.

Cela apprend au chien à se détacher de son maître de la bonne façon. Il doit pouvoir partir au devant de son maître pour mieux revenir avec son ballon.

Revenir vers son maître est toujours synonyme de récompense, puisqu’il peut avoir le droit à une friandise (pendant l’apprentissage) ou à repartir vers les ballons.

Il apprendra également à diriger le ballon, car si celui-ci sort du terrain, l’équipe maître chien est éliminée.

Ce sport a donc beaucoup d’avantages

  • Il permet au chien d’exercer ses instincts de façon contrôlée
  • Il renforce le lien qui peut unir un chien et son maître
  • Il renforce également l’obéissance du chien et permet une meilleure collaboration
  • Il permet au chien de se dépenser physiquement et mentalement
  • C’est un sport qui est accessible à tous les maîtres peu importe l’âge
  • C’est un sport qui ne coûte pas cher en investissement de matériel
  • C’est un sport fun, qui amusera le chien et toute la famille
  • Ce sport est accessible à toutes les races de chiens et tous les âges

Le treibéball, pour qui ?

C’est vraiment le gros avantage de ce sport ! Il est accessible à tout être humain, et à tous les chiens ! Les enfants comme les parents peuvent y jouer, et les chiots comme les chiens adultes également !

Et oui, votre chien a un grand besoin de sport, mais courir ne vous enchante pas ? Votre chien a des instincts de prédation que vous avez du mal à contrôler ? Ou encore votre loulou est vieillissant, vous ne savez pas comment le stimuler sans lui faire du mal ? Le treibball pourrait être une merveilleuse alternative !

Si le maître ne bouge pas beaucoup, le chien quant à lui est stimulé ! Le but étant de guider son chien à distance sur des ballons pour les ramener dans des buts, tous les chiens peuvent participer à leur rythme ! Qu’ils soient jeunes, vieux, ou avec un handicap !

Donc tous les couples maître/chien peuvent s’essayer à cette discipline que ce soit en loisir ou en compétition !

Comment jouer au treibball ?

Si tous les chiens peuvent participer, il y a tout de même des règles à respecter. Les chiens sont classés dans des catégories et ensuite dans des classes pour les niveaux.

Les chiens sont donc divisés en 4 catégories :

CATÉGORIE 1

Toutes les races du groupe n° 1 : chiens de berger et bouviers sauf bouviers suisses. Le chien doit avoir une hauteur au garrot de plus de 40 cm. Seront admis tous les bergers, bouviers, croisés bergers et/ou bouviers de plus de 40 cm au garrot.

CATÉGORIE 2

Toutes les races du groupe FCI 1 (chiens de berger et bouviers sauf bouvier suisses) avec une hauteur au garrot de moins de 40 cm ou
exactement 40 cm. Ainsi que tous les bergers, bouviers, croisés bergers et/ou bouviers de moins de 40 cm au garrot.

CATÉGORIE 3

Toutes les races et les croisements qui ne font pas partie des catégories 1 ou 2 avec une hauteur au garrot de plus de 40 cm.

CATÉGORIE 4

Toutes les races qui ne font pas partie des catégories 1 ou 2 et qui ont
une hauteur au garrot de moins de 40 cm ou d’exactement 40 cm.

En plus des groupes, il y a aussi des classes pour les niveaux. Les niveaux sont divisés en 5 classes.

La Classe Débutant

Elle permet aux nouveaux de la discipline de s’imprégner de l’atmosphère des concours. Le débutant travaille avec un seul ballon à la fois. Il pourra récompenser son chien autant qu’il le souhaite.

Et la distance entre le ballon et le but est de 3 mètres.

La Classe A

Le maître et le chien doivent pouvoir travailler avec 3 ballons. Ceux-ci sont disposés en triangle. La distance entre le premier ballon et le but est de 5 mètres.

La Classe B

Dans cette classe, les ballons sont au nombre de 6 et doivent être placés à 8 mètres.

La Classe C

Ici, le couple maître-chien travaillera avec 8 ballons. Toujours disposés en triangle, mais cette fois-ci à une distance de 12 mètres.

La Classe D

Cette dernière classe étant la plus difficile, le chien doit travailler sur 8 ballons, disposés en triangle. La distance est cette fois-ci de 15 mètres.

Les règles étant maintenant plus claires, nous pouvons faire un point ensemble sur le matériel nécessaire, ainsi que l’environnement dans lequel on peut pratiquer cette discipline.

Quel matériel ?

Pour pratiquer, il vous faudra tout simplement des ballons de gymnastique, de yoga.

Le diamètre des ballons se fera en fonction de la taille de votre chien.

A cela, on ajoutera de quoi vous faire des buts espacés de 3 mètres.

Et enfin, le terrain devra être plat d’une longueur d’environ 30 mètres sur 15 mètres de largeur. Il est important que le terrain soit plat et sans trou afin d’éviter que le chien ne se fasse mal. Je rappelle que le chien aura la truffe au sol, et en pleine activité il ne pensera pas à regarder les dangers du terrain.

Apprentissages de base

Comme pour toutes disciplines sportives, votre chien devra avoir un bagage d’apprentissage, afin que le déroulement du jeu se passe au mieux. Voici donc quelques apprentissages de base, qui vous faciliteront la vie.

Assis et couché

Ces deux ordres vous permettront de contrôler votre chien au moment où il passera derrière le ballon. Ils permettent également de faire baisser l’excitation du chien à l’instant T.

Pour apprendre le assis, il vous suffira de leurrer votre chien avec une friandise, de placer celle-ci au niveau de sa truffe et de passer doucement au-dessus de sa tête.

Votre chien devrait s’asseoir rapidement. Bien entendu, il existe d’autres astuces pour apprendre le assis.

Le derrière

Apprendre à son chien à aller derrière le ballon est très important. Une astuce afin de commencer chez vous ! Prenez une chaise, et avec une friandise leurrer votre chien pour qu’il se positionne derrière la chaise. Mettez-le en position assise.

Répétez l’exercice, jusqu’à ce que votre chien assimile le geste et le mot derrière à cette position. N’hésitez pas à exagérer le geste, pour l’amener à se positionner derrière la chaise. Ce geste vous sera utile pour travailler à distance.

Toucher ou Pousser le ballon

Il faut en effet apprendre à votre chien à vous ramener le ballon.

Pour ça, il est important de toujours vous positionner en face de votre chien. Cela le conditionne à toujours le ramener vers vous. Prenez une friandise et mettez la sous le ballon.

Montrez à votre chien où la friandise se trouve et au moment ou il touche le ballon pour la récupérer dite “Pousse” de façon motivante ! La encore, il faudra répéter cet exercice, jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin d’y mettre la friandise.

Même si la friandise n’est plus placée sous le ballon, vous pourrez continuer de récompenser votre chien, pour le garder toujours motivé.

Bien évidemment, ses trois apprentissages ne suffiront pas, si vous voulez aller plus loin dans cette discipline, puisque vous aurez également à apprendre les directions avec votre chien. Il convient de travailler chaque étape progressivement, pour avoir des bases solides.

Il faudra également répéter ses exercices. Le début d’apprentissage est parfois prenant pour les chiens, ils peuvent donc vite décrocher de vos demandes.

N’hésitez donc pas à faire des pauses et à prendre votre temps.

C’est très important pour ne pas que votre chien se lasse.

Mon chien est trop excité par le ballon

Vous avez tenté une première séance, et bim… votre chien a percé le ballon ! Certains chiens sont tellement excités de voir une balle, qu’ils arrivent à la crever en moins de deux secondes. C’est évidemment embêtant pour ce sport, vous en conviendrez. Alors voici les précautions à prendre si votre chien monte trop en excitation face au ballon !

Il convient donc, d’allier des exercices d’auto-control avec les exercices d’apprentissages cités plus haut. Je vous conseille de vous tourner vers un professionnel éducateur-comportementaliste canin pour vous aider.

Vous pouvez également pour commencer l’apprentissage, vous munir de ballon en dur. Ses ballons sont plus petits que les vrais ballons de treibball. Mais ils sont indestructibles. Le chien ne pourra donc pas percer la balle, s’il s’excite. Il faudra également apprendre à observer pour anticiper le coup de dent.

Pour éviter l’excitation, je conseille également de ne plus laisser un ballon en libre avec le chien. Il faut aussi garder le contrôle en apprenant au chien à se positionner derrière un seul ballon sans le pousser, et même revenir vers son maître sans toucher un seul ballon.



En Conclusion

Le treibball est un loisir qui demande un cadre, de l’obéissance et de la rigueur pour ceux qui veulent le pratiquer en compétition. Mais, il reste accessible à tout maître qui voudrait s’investir encore plus dans la relation qu’il entretient avec son chien. Il doit rester un sport d’échange et de complicité. C’est un sport qui ne coûte pas cher et qui permet de vraiment s’amuser avec le chien et toute la famille ! Alors qu’attendez-vous ?

Au fait, vous avez pensé à assurer votre chien ?

Depuis peu il existe de nouvelles mutuelles pour chiens et chiots très intéressantes à partir de 3,90€ par mois.
Utilisez le comparateur gratuit ci-dessous pour visualiser les meilleurs offres du moment.