Mon chien me saute dessus ou sur les gens : comment l’en empêcher ?

chien saute sur les gens
Mon chien me saute dessus ou sur les gens : comment l’en empêcher ?
5 (100%) 1 vote

Vous rentrez de vos courses et à peine avez-vous franchis la porte de votre maison que votre chien vous saute dessus avec insistance ? Vous rentrez chez vous à la pause déjeuner, de votre travail, et hop, il surgit fou de joie, et vous saute dessus au point de vous salir ?

En fait, votre chien vous aime et vous le montre dès qu’il en a l’occasion en vous sautant dessus, parfois avec tellement d’insistance qu’il vous fait mal. Vous le repoussez, vous lui dites non… Mais rien y fait ! Il continue ! Rassurez-vous ! Vous êtes loin d’être le seul à avoir ce problème de communication avec votre chien.

Comment apprendre à votre chien à vous faire “la fête” autrement ? Décryptons ensemble, pourquoi il le fait. Et surtout quelles sont les astuces pour y remédier.

Pourquoi votre chien vous saute-t-il dessus?

Pour se dire “bonjour”, les chiens se lèchent souvent au niveau des babines, de la tête. Ils vont également se mettre des coups de patte. Quand ils sont chiots, nos comportements naturels d’humain vont valider positivement le fait de sauter pour prendre contact avec nous.

Et oui, quand vous rentrez de chez vous, votre chiot viendra prendre contact avec vous. Comme votre tête est bien trop haute pour lui, comme vos mains qui d’habitude lui accorde des caresses sont également hors de portée, il ira s’accrocher à votre jambe, il vous grattera, sautera gentiment. Peut-être même en chouinant, car il vous a attendu trop longtemps.

Ravis de cette démonstration “d’amour”, vous lui accorderez des caresses rassurantes, en lui murmurant des mots doux afin de lui montrer que oui “il vous a manqué lui aussi”. À ce moment-là, votre chiot apprend que c’est LA bonne façon de vous dire “bonjour”. Alors il le refera aussi souvent qu’il vous verra.

Mais votre chiot va grandir. Donc, cette action qui ne vous gênait pas quand il faisait 5 kg, vous dérangera désagréablement lorsque adulte, il en fera 10 de plus. L’impact n’est pas le même. Votre chien est lourd, ses griffes sont plus imposantes. Votre chien ne peut donc pas deviner que les règles sont différentes parce qu’il a grandi.

Et pire. En le repoussant, en le grondant, il pense que vous lui accordez de l’attention (pas toujours positive, mais de l’attention tout de même) et c’est exactement ça dont il a besoin. Alors il continue. Il s’excite, à votre grand désarroi.

Votre chien n’a peut-être pas appris à gérer sa frustration, et en quémandant de la sorte, il obtient satisfaction même si cela vous énerve. Il se peut également que votre chien a accumulé de l’énergie et qu’il ne sait pas quoi en faire. Le meilleur moyen qu’il ait trouvé pour l’évacuer est de sauter sur vous, ou vos invités.

Alors que faire pour qu’il arrête de vous sauter dessus ?

S’il ne faut pas le repousser, le punir… que faire pour qu’il arrête ? Il va falloir revoir quelques principes et s’y tenir. Appliquez les conseils qui vont suivre, avec bienveillance et sérénité. Dans tous les cas préparez-vous, soyez patient et cohérent dans vos demandes. Sinon vous obtiendrez l’effet inverse.

Il est important de comprendre également, que si le comportement est installé depuis longtemps, il sera plus difficile pour votre chien de l’éteindre. Voir, vous pourriez constater, avant amélioration, l’augmentation de la fréquence du comportement. Pas d’inquiétude, c’est parce que votre chien ne comprendra pas au départ votre demande. Je le répète. Vous devez rester tolérant et assidu.

Astuce n°1 : Lui apprendre un comportement alternatif

Si votre chien vous saute dessus, c’est qu’il ne sait pas comment faire autrement. Il faut donc lui apprendre un comportement alternatif. Apprenez-lui à aller chercher son jouet et à vous l’apporter !

Au départ, quand vous partez, gardez un de ses jouets (ou un nouveau, c’est encore mieux) sur vous. Ainsi, quand vous rentrerez chez vous et que votre chien se précipitera comme une bombe sur vous, lancez lui le jouet par terre. Où montrez-lui avant de lui jeter, afin qu’il s’y intéresse tout de suite, et lancez lui.

Dès qu’il se précipite dessus, félicitez le ! Il faut vraiment qu’il ressente votre joie. Répétez cela à chaque retour ! Changez de jouet de temps à autre pour qu’il associe votre retour à une surprise ! Que cela reste toujours un plaisir et non une punition.

Si votre chien n’aime pas particulièrement jouer, prenez quelques friandises à la place du jouet. Mettez-lui par terre de la même façon. Et apprenez lui à chercher la friandise au sol.

Une fois fait, vaquez à vos occupations pendant que le chien se calme avec son jouet ou ses friandises. Quand vous êtes sûr qu’il est calme, appelez le, demandez-lui de s’asseoir et faites-lui des caresses (s’il les aime), des câlins.

Votre chien finira par se calmer. Et quand vous rentrerez chez vous, petit à petit, il ne sera plus nécessaire de sortir directement les jouets ou les friandises. Votre chien attendra patiemment que vous l’appeliez pour dire “bonjour”. Peut-être même qu’il viendra avec un autre jouet en gueule et vous l’apportera pour que vous lui lanciez.

Dans tous les cas, il faudra répéter l’exercice autant de fois que nécessaire pour le chien. Il est parfois difficile pour des chiens adultes de se forger un nouveau comportement. Il faut donc rester patient. D’autant plus qu’il faut aussi comprendre que votre chien le fait, car pour lui c’est l’explosion de joie, après être resté seul. Il ne peut pas comprendre que si vous partez, vous reviendrez automatiquement.

Vous l’aimez ! Alors n’oubliez pas de prendre en compte ses émotions. Vous pourrez par la suite faire la même chose quand vous aurez des invités.

Astuce n°2 : Ignorez son mauvais comportement

Apprenez lui que tant qu’il ne gardera pas les pattes au sol, vous l’ignorerez complètement. Et pour tous les sauts ! Les exceptions ne pourront pas être comprises par votre chien.

Quand vous rentrerez, votre chien voudra vous faire des bisous et cherchera le contact comme à son habitude. S’il constate que sauter, insister, ne déclenche aucune réaction de votre part, il commencera à se calmer de lui-même. C’est la loi de l’extinction. Si le chien n’obtient pas ce qu’il veut, il arrêtera son comportement.

Donc si votre chien vous saute dessus, restez calme, tournez lui le dos, gardez vos mains hors de portée et forcez-vous à ne pas le repousser. Ne le regardez pas, ne lui dites rien, même pas non.

Lui parler sera lui donner de l’attention. Et le “non”, même ferme, n’est pas constructif. Votre chien ne saura pas quoi faire à la place. Et puis le “non” n’aura peut-être aucun sens pour lui à l’instant “T”. “Non !” pourquoi ? Les bisous ? Les sauts ? L’excitation ? Rappelez-vous que si vous dites “non”, il est très important d’indiquer au chien ce que vous attendez de lui derrière.

Vaquez à vos occupations, ou trouvez quelque chose à faire afin de vous aider dans cette étape. Si le chien voit que vous êtes occupé, il se posera plus facilement. Vous devez être capable de vous faire à manger ou vous servir un verre d’eau, alors qu’il saute, aboie, explose de joie.

Une fois votre chien plus calme et occupé par une autre activité que de dire “bonjour », rappelez le calmement à vous, afin de le saluer, lui donner des caresses et de l’attention. En effet, le but est qu’il se calme, et non pas qu’il soit puni en ayant plus des caresses. N’hésitez donc pas, soyez à l’initiative du contact dès qu’il s’est détendu.

Bien sûr, vous pouvez demander à vos invités de l’ignorer à leur tour. Mais peut-être n’auront-ils pas la même vigueur que vous, ni la même patience. C’est normal car ce n’est pas leur chien. Alors voyons ensemble une troisième astuce pour vous rendre la vie plus facile, et aider votre chien à gérer son trop plein d’émotion.

Astuce n°3 : Isolez le

Avant d’utiliser l’isolement, demandez-vous si votre chien ne peut pas tout simplement aller à son panier, “sa place” sous ordre et y rester. Si non, comment peut-on isoler un chien efficacement, pour qu’il comprenne de lui-même que sauter n’est pas une forme de politesse.

Cette méthode à plusieurs avantages. Elle vous permettra de ne pas vous énerver, de vous concentrer. De permettre au chien de réfléchir à ses actions.

Quand vos invités vont rentrer, et que votre chien va se précipiter dessus, rappelez-le. S’il continue, prenez le gentiment avec vous et isolez le quelques secondes dans une autre pièce. Cela vous permet de rester calme, de ne pas vous énerver.

Ouvrez la porte, et laissez le retourner sur les invités. Il est essentiel que les invités l’ignorent aussi pendant cette étape. S’il recommence à sauter, isolez le quelques secondes à nouveaux. Recommencer cet exercice, jusqu’à ce que votre chien comprenne et se calme.

Il est très important de ne l’isoler que quelques secondes pour que votre chien fasse le lien de : je saute = isolement social. Si vous utilisez cette méthode, faites-le encore une fois pour tous les sauts. Il ne doit pas y avoir d’exception de situation ou d’exception d’invité. Ce sera trop incohérent pour le chien. Il risquerait d’encore plus ancrer son mauvais comportement.

Autres conseils :

Dans tous les cas, il faut vraiment vous poser les bonnes questions et comprendre votre chien. Est-il assez sorti ? S’est-il assez dépensé ? Est-il stimulé correctement ? Même un chien qui a un jardin a le besoin de sortir de chez lui régulièrement. Un chien dont la seule stimulation sera votre retour à la maison aura forcément plus de mal à se contrôler.

Est-ce que vous l’ignorez vraiment ? De la bonne façon ? Est-ce que parfois, il vous énerve tellement que vous l’avez quand même disputé ?

Prenez également conscience que votre chien, souvent, s’ennuie seul chez vous toute la journée. Il va forcément être plus qu’heureux de votre retour. Vous ne pouvez pas lui en vouloir de vous aimer. Il faut juste lui réapprendre à dire bonjour poliment.

Conclusion

Votre chien ne cherche pas à vous énerver, ou à vous faire payer votre retour. Il ne cherche pas à prendre le dessus sur vous ou les invités. Il a juste appris à s’exprimer de la mauvaise façon ! Il faut donc lui réapprendre une autre formule de politesse acceptable et agréable pour vous deux.

En clair, apprendre à son chien que laisser tomber, renoncer à ce comportement, c’est gagner ce qu’il souhaite finalement avoir.

=======

Hélène, éducatrice comportementaliste Nature de Chien

Es-tu certain(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.