Faire de la Cani-trottinette avec son Chien : Pourquoi et Comment ?

cani-trotinette

Envie de pratiquer une nouvelle activité de loisir amusante avec votre compagnon ? De découvrir de nouvelles sensations ? Pourquoi ne pas vous tournez vers la Cani-trottinette ?

Cette discipline permet de rallier le sport et le plaisir avec votre chien.

Bien entendu, il vous faut une trottinette adaptée, mais pas que. Voici un article qui vous présente ce sport, car il faut d’abord se préparer et ne pas partir à l’aventure sans connaître certaines choses.

Qu’est-ce que la cani-trottinette ?

Comme tous sports de traction canine ( Cani-VTT par exemple), cela a pour but initial d’entraîner les chiens de traîneaux autre que l’hiver, quand la neige est absente.

Cette activité sert à garder un entraînement régulier pour des chiens athlètes, pratiquant de la compétition et qui sont obligés de maintenir leur physique, même en période creuse.

En effet, ceux-ci ne peuvent pas se permettre de rester inactif pendant plusieurs saisons.

Par la suite, la cani-trottinette s’est vite répandue et s’est développée pour devenir un sport canin à part entière. C’est une activité qui ravit les maîtres sportifs voulant faire une activité sportive et ludique avec leur chien.

Cependant, comme ce sport n’est pas tellement répandu en France, il n’existe pour l’heure aucune compétition dédiée entièrement à la cani-trottinette.

En quoi ce sport consiste-t-il ?

Comme son nom le laisse deviner, faire de la cani-trottinette consiste à pratiquer de la trottinette avec son chien.

De nos jours, la trottinette urbaine est très répandue, notamment pour les citadins souvent pressés. Les adeptes peuvent maintenant utiliser les trottinettes (Attention : avec des trottinettes tout terrain et non des citadines) pour promener leurs compagnons et proposer à leurs chiens une bonne dépense physique (et mentale) et amusante.

En d’autres mots, cette activité consiste à harnacher son chien à une trottinette tout terrain avec une laisse à ressort (pour amortir les chocs) allant de l’engin jusqu’au harnais de traction de l’animal.

Celui-ci pourra ainsi tracter son humain et la trottinette pendant un parcours.

Quels profils de chien peuvent pratiquer la cani-trottinette?

Ce sport canin n’est pas adapté à tous les chiens. En effet, les chiens peu endurants ou non entraînés, les chiens trop petits ou les chiens avec un trop lourd gabarit ne seront pas du tout à l’aise en pratiquant cette activité.

Cela pourrait même être dangereux pour les chiens brachycéphales ( museaux courts ou aplatis) chez qui la respiration est compliquée, car ils ont dû mal à s’oxygéner correctement.

La cani-trottinette se tourne plus vers les chiens de tailles moyennes à grandes, avec une bonne endurance et bien sûr, les capacités physiques qui vont avec pour la tractation.

Cependant, attention de ne pas faire tracter de trop grands chiens au risque qu’ils aient des difficultés à parcourir de longues distances. Si votre compagnon est énergique et de petite race, préférez le cani-cross, car c’est un sport où le chien ne tracte pas énormément.

Voici quelques exemples de races plus aptes à pratiquer cette activité : le plus souvent, cela va être les races de chien sélectionnées au départ pour le traîneau ( ex: Husky), les chiens de chasse moyens et grand ( ex: braque) où, certaines races de chien de berger ( ex: Border Collie).

Bien entendu, les chiens qui présentent une pathologie cardiaque, respiratoire où articulaire ne doivent absolument pas pratiquer ce sport. Tout comme les trop jeunes chiens en pleine croissance (donc pas de traction avant 18 mois), les vieux chiens et les chiens atteint d’obésité.

Quel type de matériel pour bien débuter la cani-trottinette avec son chien ?

Pour bien débuter l’activité de la cani-trottinette avec votre chien, il vous faut bien sûr du matériel adapté. Comme une trottinette tout terrain pour être pleinement en sécurité. Il vous faudra également une barre de traction entre l’engin et votre animal, idem que dans le cani-VTT.

Harnais

Pour votre compagnon, il lui sera nécessaire d’avoir un harnais de sport et, plus précisément, un harnais de traction. En effet, il est absolument déconseillé de faire une activité de traction au collier, au risque de blesser gravement votre chien.

Choisissez absolument un harnais adapté au sport que votre chien pratique, ne prenez pas n’importe quel harnais. Il doit être adapté à la morphologie de votre compagnon : ses épaules sont bien dégagées et l’attache du dos est le plus proche du bas du dos. Ces précautions sont très importantes pour éviter toutes blessures à votre animal.

Laisse

Vous aurez aussi besoin d’une laisse munie d’un ressort qui sera attachée à une barre de traction. Un telle laisse sert à amortir les chocs et donc de préserver le dos de votre chien.
Selon le parcours que vous avez choisis, vous pouvez lui préparer les pattes avec une lotion tannante. Celle-ci permet de préparer les coussinets et les protéger lors de l’effort. Vous avez aussi la possibilité de lui acheter des bottines.

Protections

Pour votre sécurité, il est conseillé de vous munir de protections du type genouillères, coudières, casque.

Gourde et Gamelle

Et si vous effectuez de grandes sessions de cani-trottinette, prévoyez de l’eau pour vous et votre chien, ou un parcours avec des points d’eau pour qu’il puisse aller se rafraîchir.
Les recommandations pour bien faire de la cani-trottinette

Les précautions à prendre

Voici quelques recommandations importantes pour que vous et votre compagnon puissent pratiquer pleinement cette activité dans les meilleures conditions :

Entrainez-vous seul(e) au départ

Tout d’abord, il faut que vous sachiez manipuler la trottinette pour savoir bien la contrôler. Faites vous des séances sans votre chien.

Commencez doucement

Ensuite, il est très important de ne pas commencer directement par de longues sessions avec votre chien. Entrainez le petit à petit en commençant par faire des petites séances de quelques minutes, en faisant des pauses et , surtout, en observant votre chien : regardez son état physique. Il faut respecter son rythme.

Votre chien doit comprendre vos ordres

Pour débuter cette activité dans les meilleures conditions, il devra apprendre certaines indications directionnelles, qui seront très utiles pendant une course. Pour un bon apprentissage, apprenez lui en courant (en faisant du cani-cross) comme cela, la difficulté sera moindre et de même que les risques de chutes.

Ne roulez pas trop vite

Vous devez respecter votre rythme. En effet, si votre compagnon est trop rapide, enseignez lui à se canaliser, surtout si durant la première course la vitesse vous effraie.

Ne nourrissez pas votre animal avant d’aller courir

Votre chien ne devra pas se lancer dans une course directement après avoir mangé. Attendez 3 ou 4 heures après son repas. De même qu’il ne faudra pas le nourrir directement après l’effort, attendez au moins 1 heure. Ces recommandations servent à éviter un retournement de l’estomac à votre chien, qui peut lui être fatal.

Renoncer si il fait trop chaud

Si la température externe est trop élevée, ne pratiquez pas de cani-trottinette. Son système de régulation thermique n’est pas aussi performant que l’Homme par exemple. Il régule sa température par ses coussinets et sa gueule en haletant. Cela peut lui causer un coup de chaleur qui peut lui être fatal.

N’oubliez pas d’hydrater votre chien

Vous devrez impérativement faire des pauses avec votre compagnon pour qu’il puisse s’abreuver et se détendre. En effet, si votre chien est lancé dans sa course, il est probable qu’il aille au bout de l’effort, mais au dépit de sa propre fatigue. Il ne faudra pas attendre qu’il s’arrête de lui-même.

Les avantages à pratiquer la cani-trottinette avec votre chien

Comme de nombreux sports canins, la cani-trottinette a de nombreux bénéfices. Les voici :

Garder la forme

Comme vu précédemment, cela permet de continuer à entraîner les chiens athlètes, comme les huskys, en période creuse. C’est à dire sans neige pour s’entraîner. La cani-trottinette leur permet de garder leur condition physique toute l’année.

Canaliser l’énergie de votre animal

Cette activité permet à votre chien d’avoir une activité physique, mentale et ludique. Cela permet de canaliser les chiens les plus fougueux.

Développer son acuité mentale

La cani-trottinette permet aussi de maintenir et développer la forme mentale et physique de votre animal.

Assoir votre position de maître

Cette activité, comme beaucoup de sports canins, permet une bonne obéissance et de renforcer l’éducation de votre chien.

Renforcer le lien avec l’animal

Un chien adore, et a besoin, de partager des activités avec son maître. En proposant de faire de la cani-trottinette, cela va permettre de renforcer le lien avec votre compagnon. Cette activité peut devenir un rituel entre vous.

Vous motiver à faire du sport

Cela peut vous motiver à faire plus de sport ! En effet, quoi de plus motivant que de faire plaisir à son chien.



En Conclusion

Vous avez ainsi toutes les clés en main pour bien pratiquer cette activité en toute sécurité et en vous amusant. Faite bien attention à votre chien et à sa fatigue physique. Le but principal est de passer un bon moment avec son compagnon et dans la bonne humeur ! Donc n’hésitez pas à l’encourager et à le féliciter dans l’effort. Commencez par des sessions courtes, afin de le protéger, et cela même s’il n’est pas fatigué !

Au fait, vous avez pensé à assurer votre chien ?

Depuis peu il existe de nouvelles mutuelles pour chiens et chiots très intéressantes à partir de 3,90€ par mois.
Utilisez le comparateur gratuit ci-dessous pour visualiser les meilleurs offres du moment.