Cani-Vtt : comment faire du vélo avec son chien ?

cani-vtt

Faire du sport avec son chien peut se révéler être un loisir extrêmement gratifiant ! En plus de ça, cela permet de resserrer les liens qui unissent un maître et son chien. Faire du sport, c’est entretenir votre santé et celle de votre chien ! Vous avez sans doute déjà vu un chien tirant le vélo de son maître, l’entrainant sans difficulté sur les chemins. Le cani-vtt ça vous tente ? Mais par ou commencer ? Et si on vous l’expliquait !



Qu’est-ce que le cani-vtt ?

Le cani-vtt ou bikejoring est un sport canin. C’est ce sport qui consiste à atteler votre chien au vélo, et se faire tirer, tout en pédalant. Le principe à l’air simple !

Ce sport trouve ses origines dans l’attelage du chien de traîneau. En effet, hors saison de neige, il fallait trouver un moyen de continuer d’entraîner les chiens pour ne pas qu’ils perdent en force et agilité.

Par la suite, beaucoup de maîtres possédant un husky se sont mis à utiliser le vélo. En effet, un seul chien ne peut pas tirer un traîneau. Il suffisait de quelques personnes pour lancer un nouveau sport. Aujourd’hui, beaucoup de maîtres utilisent le vélo pour pouvoir dépenser leur chien.

Nécessitant un effort commun d’entente et de coopération, ce sport est une réelle activité d’échange entre le maître et son chien. De plus, pour les maîtres n’appréciant pas la course à pied, c’est une réelle alternative pour pouvoir faire courir son chien.

Pourquoi pratiquer le cani-vtt a des avantages ?

Comme pour toute activité ou sport pratiqué avec votre chien, il y a toujours plusieurs avantages. En voici quelques uns :

  • Cela vous procure autant de plaisir qu’à lui
  • Vous renforcez la relation qui vous uni avec votre chien
  • Bien entendu, cela permet de le dépenser physiquement, mais aussi mentalement, car sortir lui procure les stimulations dont il a besoin toute sa vie
  • Cela renforce votre obéissance grâce à la relation qui s’intensifie, mais aussi parce que le chien devra apprendre de nouvelles choses
  • Cela entretient la forme de votre chien mais la vôtre également. Faire du sport est important pour éviter le surpoids qui est un terrible fléau pour nos chiens
  • Enfin, grâce à tous ça, vous éviterez les problèmes liés aux troubles du comportement (comme les destructions ou les vocalises). En effet, un chien dépensé régulièrement de la bonne façon, sera plus calme à la maison

Répondre aux besoins physiques et mentaux de votre chien, est très important si on veut avoir un chien bien dans ses pattes. C’est une motivation supplémentaire pour vous lancer dans ce sport. Dès que vous pourrez voir les bienfaits que cela fait sur votre chien, vous n’en douterez plus et cela vous donnera une motivation supplémentaire.



Quel matériel utiliser pour pouvoir faire du cani-vtt ?

Pour commencer ce sport, il faudra investir dans du matériel. Voici la liste du matériel nécessaire pour la base :

Le Vélo

Parmi le matériel nécessaire, le vélo est souvent le plus compliqué à choisir. Malgré tout, si c’est juste pour commencer, votre vélo de ville fera l’affaire. Et si l’activité vous plaît, il faudra investir dans un vélo léger, tout terrain avec de bons amortisseurs. Un vtt peut très bien faire l’affaire (il faudra tout de même qu’il supporte la traction du chien, et qu’il a de bons pneus), mais sachez qu’il existe des vélo vendus tout spécialement pour cette activité.

La barre de traction

C’est une barre fixe qui relie votre vélo à la laisse de traction de votre chien. Cette barre est là pour sécuriser votre course avec votre chien. Avec cette barre fixe, votre chien ne risque pas de venir percuter votre vélo. Cela permet également de garder un contrôle sur la trajectoire que prend votre chien.

La laisse

La laisse dit de traction est très importante également. Pour ne pas faire mal à votre chien, il vous faut obligatoirement une laisse avec un amortisseur (elle est composée en partie d’un élastique). Cela évite les coups désagréables sur le dos du chien. Cette laisse amortisseur ou ligne de trait viendra automatiquement compenser les différences de vitesse entre vous (vélo) et votre chien lui évitant ainsi de traîner par terre ou de s’accrocher à un obstacle, ce qui pourrait s’avérer être dangereux pour vous deux.

Le harnais

Enfin, il faudra équiper votre chien d’un harnais spécifique à la traction. Ces harnais ne bloquent pas les épaules et laissent l’occasion à votre chien de pouvoir utiliser toute sa puissance sans lui faire mal.

Ses harnais ont l’attache de la laisse en bas du dos. Il ne faut JAMAIS mettre votre chien sur un harnais simple, un collier ou pire un harnais anti-traction ! Vous causeriez des dommages irréversibles à votre chien. Chaque harnais doit pouvoir être adapté à la morphologie de votre chien.

Le casque

En liaison avec le reste du matériel, il vous faudra vous équiper d’un casque et de protection comme des gants pour vos mains. Cela afin de vous sécuriser en cas de chute.C’est très important.

Il existe des sites spécialisés pour acheter son matériel. Il est important que celui-ci soit solide pour vous éviter des déboires (comme une ligne de traction qui casse).

Quels chiens peuvent pratiquer le cani-vtt ?

De base, tous les chiens peuvent courir et savent “tracter”. Il suffit de voir le nombre de chiens qui embarquent leur maître lors des balades. Pourtant, tracter son humain lors d’une balade à pied est totalement différent de tracter son humain sur un vélo, car cela demande un autre effort.

Certains chiens ne sont donc pas fait pour tracter. Même avec un bon entraînement progressif et régulier, certains chiens ne pourront jamais pratiquer ce sport, au risque d’atteindre sa santé.

Voyons ensemble quels sont les types de chiens qui peuvent ou ne peuvent pas faire du cani-vtt.

Les petits chiens

Ils ne sont pas fait pour vous suivre en vélo et encore moins pour vous tracter. L’effort demandé lors de la traction surpasse les capacités physique d’un chien de petit gabarit. Cela pourrait non seulement l’épuiser, mais aussi lui faire beaucoup de mal et le blesser.

Certaines races de chiens, n’ont aucune des aptitudes physiques indispensables à ce sport.

Je pense au chihuahua, mais également aux chiens de type brachycéphale (museau écrasé) qui ne pourront pas respirer normalement. Un chien doit pouvoir avoir sa pleine capacité physique pour respirer ce qui n’est pas le cas avec ce type de chien (bouledogue anglais par exemple). Ces difficultés respiratoires entraînent un travail cardiaque plus important. La conséquence est l’apparition d’une insuffisance cardiaque, qui parfois peut conduire à la mort du chien sans même faire de sport ! Alors imaginez en tractant un vtt !

Certains chiens ne sont pas fait non plus pour courir de longue distance.

Comme les chiens de gros gabarits (dogue allemand, dogue de bordeaux) ou encore les chiens en surpoids.

Les races les plus disposées à pratiquer ce sport, sont des races sélectionnées initialement pour le travail.

Soit en priorité les races dites de types nordiques (husky, samoyède), de chasse (braque allemand), ou chiens dit de berger (malinois, border collie). Certains mushers n’hésitent d’ailleurs pas à croiser certaines de ses races pour améliorer les performances de leur chien selon le type de courses qu’ils veulent pratiquer (vitesse ou distance).

Votre chien ne doit pas avoir peur de l’extérieur.

Il se sentirait très mal, et il pourrait se conforter dans un comportement de “fuite” en allant toujours de l’avant

A quel âge un chien peut-il commencer ?

La question de l’âge est très importante. C’est ce qui fait le plus débat, car beaucoup de personnes vont faire tirer leur chien très tôt.

Pourtant, la première chose à savoir, est qu’un chien doit attendre sa toute fin de croissance avant de tracter. Surtout, si on veut éviter de l’arthrose précoce et si on veut protéger notre chien.

Tracter est une activité très intense. Et pour pouvoir la pratiquer, il faut impérativement attendre la fin de croissance de votre chien.

Il faut environs 15 mois pour que le squelette d’un chien soit en parti soudé. Et oui avant ses 24 mois, un chien peut importe sa race, n’a pas ses os qui sont soudés au niveau des épiphyses. Le radius se soude vers 12 mois, alors que la crête iliaque finie de se former à 24 mois. C’est seulement à partir de ce moment la, que votre chien pourra commencer à pratiquer un sport aussi intense.

La première année de votre chien doit surtout servir à l’éduquer et lui apprendre des bases comme les directions et le stop. Apprendre à écouter est la priorité et cela permet de protéger son squelette et de développer son système cardiaque et musculaire.

Au-delà de l’âge de votre chien, celui-ci doit être physiquement préparé pour un tel effort physique. Il doit être musclé et assez endurant. Enfin, le mieux est de faire un contrôle vétérinaire avant de commencer ce sport, pour éviter les conséquences désastreuses.

Les bases à connaître pour votre chien

Quelques bases éducatives sont à connaître pour éviter à tout le monde un accident.

  • Il faut que votre chien soit sociable. Et oui, vous ne pouvez pas vous permettre d’avoir un chien réactif, qui sous le coup de l’émotion pourrait vous embarquer sans ménagement pour rentrer dans un congénère ou une autre personne.
  • Votre chien doit connaître les ordres. Je fais référence ici aux ordres directionnels et d’arrêt comme : droite, gauche, devant, stop, ect.
  • Il est plus simple d’apprendre ses indications lors d’entraînements réguliers à pied (cani-marche, cani-cross), mais vous pouvez aussi l’apprendre sur un terrain d’éducation.
  • Utilisez le même harnais pour la traction et prenez un autre matériel pour les sorties ordinaires pour conditionner votre chien à savoir quand il a le droit de tirer ou non.

Commencer ses premières sorties cani-vtt

Dès lors que vous avez tout votre matériel, et que votre chien est physiquement préparé à faire ce sport, voici les 5 conseils que je peux vous donner afin de débuter cette activité :

  • Préparez les coussinets de votre chien en lui passant une pommade protectrice et tannante avant et après chaque sortie en vélo. Il existe également des chaussons de protection pour chien
  • Avant de faire tracter votre chien, vérifiez qu’il ai pu faire ses besoins
  • Commencez vos séances par des sorties courtes d’environs 20 minutes sur de courtes distances. Vous pourrez augmenter l’intensité et la durée petit à petit. Commencez également sur un terrain sans grandes difficultés. Pensez que si cela ne vous semble pas dure, ce n’est pas forcément le cas de votre chien qui lui vous tracte.
  • Adaptez votre rythme à celui de votre chien et vous ne devez pas le forcer à tirer. Si vous voyez votre chien ralentir ou vouloir renifler, c’est qu’il n’est pas près ou qu’il a besoin d’une pause.
  • Enfin, sachez que si votre chien ne veut pas tirer, il peut quand même vous accompagner en courant sur le côté du vélo. Il existe des barres fixes adaptées au placement du chien sur le côté.

Conclusion

En définitive, le cani-vtt reste un sport intense qui ne sera pas adapté à tous les chiens. Ne jamais forcer votre chien à tracter, même si sa race le prédisposait à la base à le faire. Ce sport doit rester un plaisir pour le maître comme pour le chien.

Ce sport offre le grand avantage de pouvoir dépenser son chien physiquement et mentalement. Il existe des courses organisées plusieurs fois dans l’année si vous avez l’âme d’un compétiteur.

Alors bonne course !

Cani-Vtt : comment faire du vélo avec son chien ?
4.3 (86.67%) 6 votes

En Bonus

Aimer et protéger son chien passe aussi par la prévention !

C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour votre animal.

Pour vous aider à faire le tri entre les centaines d'offres du marché et à éviter les pièges, j'ai placé, ci-dessous, un comparateur GRATUIT d'assurances pour chiens que j'ai testé et approuvé.

Grâce à lui vous pourrez trouver des offres jusqu'à 60% moins chères que le marché.