Comment éduquer un chien sourd ?

chien qui gemit

De nos jours, les manipulations génétiques chez certaines races (notamment de chiens de berger), il est de moins en moins rare de voir des chiens sourds, voire malvoyant en même temps. L’éducation n’était pas toujours simple avec un chien sans handicap, imaginez ce que représente la prise en charge d’un chien sourd.

Sourd ou non, un chien a besoin d’éducation pour s’adapter au maximum à notre société. Comment éduquer ces chiens différents ? Avec quels outils ?

Un changement de perspective

Les chiens s’adaptent extrêmement vite à un changement physique. On le voit très bien avec les chiens qui après un accident se retrouvent avec 3 pattes. Véritables forces de la nature, que votre chien soit sourd de naissance ou suite à un problème de santé, il est capable d’une grande adaptation.

L’humain par contre est bien plus vite inquiet et sera plus réticent au changement.

Accompagner son chien en restant le plus calme possible, est un premier pas pour cette adaptation.

Si vous venez de vous rendre compte que votre chiot est sourd, pas de panique, il vivra tout aussi bien qu’un autre !

Des méthodes d’éducation adaptées

Si les méthodes positives sont adaptées à tous les chiens, elles le sont encore plus avec un chien porteur d’un handicap comme la surdité. Un chien né dans un monde de silence part déjà avec un sens en moins, aucune raison de rajouter du stress à sa vie.

Si l’on veut construire une relation avec son chien, il n’y a pas meilleure méthode que de procéder à une éducation douce et respectueuse.

Réfléchissez à vous faire aider par un éducateur canin afin de gagner du temps et de comprendre au mieux la prise en charge d’un tel chien, qui n’a pas les mêmes capacités que les autres. Jongler avec un sens en moins, un réflexe à prendre pour nous aussi, même si ces chiens peuvent tout aussi bien apprendre que les autres.

apprendre chien donner patte

Que doit-on apprendre à un chien sourd ?

Les commandes à apprendre à un chien doivent se décider suivant nos besoins, ses besoins et ce que nous comptons faire comme activité avec notre chien. Les apprentissages sont possibles tout au long de la vie, mais prendre des habitudes d’éducation dès le début de la vie donne des bases.

Le rappel

LA commande par excellence, elle permet au chien de revenir sur demande. Elle est essentielle pour que le chien veuille revenir avec joie vers nous, et qu’il puisse se promener en toute liberté et en toute confiance, de notre côté et du sien.

Les positions

Assis, couché et pas bouger sont les 3 principales et permettent au chien de patienter, de prendre les transports en commun, d’attendre au passage piéton

Aucune raison de s’en priver pour une raison de surdité, au contraire. C’est assurer sa sécurité.

N’oublions pas qu’il n’a pas accès à son ouïe, nous devons assurer une partie de sa sécurité.

La propreté

Même sourd, un chien doit apprendre la propreté, doit savoir faire ses besoins en extérieur. Sans audition, l’environnement extérieur peut devenir stressant, c’est à nous d’associer cela à quelque chose de positif, pour que le chien ait assez confiance pour pouvoir faire ses besoins dehors.

Cette association positive de l’extérieur sera utile pour tous les apprentissages.

La marche en laisse

Essentielle pour profiter de promenades sans avoir l’impression de faire du jet-ski, le chien doit apprendre à ne pas tirer en laisse. Avec cet exercice, aucun besoin de parler, s’arrêter quand le chien tire, attendre qu’il ait une attention envers nous ou revienne en arrière pour l’autoriser à repartir en avant.

Regarde moi !

Cet exercice nous ne l’apprenons pas forcément avec un chien qui entend, il est pourtant très pratique.

Il consiste à ce que le chien nous regarde dans les yeux sur commande. En captant son attention de cette façon, on peut ensuite lui demander autre chose. Avec un chien sourd, on sera forcés de passer par cette phase de prise d’attention avant de demander une autre commande.

Récompensez votre chien quand il vous regarde dans les yeux. Vous pourrez ensuite ajouter comme signal une vibration d’un collier vibrant, on parle de cet outil dans les prochains paragraphes.

Le suivi naturel

Étape suivant le rappel, l’apprentissage du suivi naturel permet au chien de nous suivre sans qu’on ait à le rappeler, en faisant attention à notre position au cours de la balade, pour nous suivre. Il a le droit de s’éloigner, mais on se suit toujours.

Attention, le suivi naturel ne vous dispense absolument pas de faire attention à votre chien, c’est une attention dans les deux sens.

Chien heureux

L’éducation d’une façon différente

  • On oublie le vocal ?

Évidemment, là où votre voix sera un guide pour un chien qui entend, ici, elle ne servira à rien pour votre compagnon qui entend mal ou pas du tout. Mais cela reste un réflexe pour l’humain de parler, je vous dirais donc de ne pas oublier le vocal, si cela peut vous rassurer.

  • Les gestes, précis et différents

Comme nous n’avons plus accès à la partie vocale pour nous faire comprendre de notre chien et lui apprendre de nouvelles choses, concentrons nous sur la partie gestuelle.

Les gestes devront être clairs pour le chien, et faciles à retenir pour nous, afin de ne pas se perdre au moment où l’on demande quelque chose. Il faut aussi penser au fait qu’un jour ou l’autre quelqu’un d’autre va devoir s’occuper de ce chien, en pet-sitting, un vétérinaire…

Il faut donc des gestes que tout le monde peut retenir, simple à effectuer et logiques.

Une difficulté en plus, il faut que les gestes soient assez différenciés les uns des autres pour que le chien ne puisse pas les confondre et se perdre lui-même, la conséquence en serait la perte de confiance en lui-même.

Attention par contre pour ceux qui parlent avec les mains, aux gestes parasites. Il faut être clair, précis, court, sans geste pouvant induire en erreur. Tout un apprentissage, même pour l’humain.

Si vous avez déjà eu un chien, vous savez que l’on communique avec tous les chiens par des gestes. Des gestes sont par ailleurs rentrés dans les “classiques”, comme la main à plat couchée vers le bas pour demander au chien de se coucher.

Vous pouvez reprendre certains de ces gestes pour votre chien sourd. Si vous avez deux chiens, accordez les gestes pour que vos deux chiens comprennent les mêmes, de la même manière.

dresser son chien en 15 minutes par jour

Le plus important de tout, la relation

On aura beau parler de méthodes et d’outils d’éducation : que votre chien soit sourd ou non, le plus important à travailler avec son chien est la relation.

Entretenir une bonne relation, de confiance, de complicité mènera votre binôme là où vous voulez le mener. Rien n’est impossible quant à nos côtés nous avons un animal en qui on peut avoir confiance et qui peut nous faire confiance en toutes situations, qui se sent en sécurité.

Un chien en confiance apprendra plus vite, car il ne sera pas sous la contrainte, apprendra d’une meilleure façon, car il apprendra réellement, il n’aura pas la crainte d’une conséquence négative.

Rappelez-vous que le principal est de renforcer les bons comportements pour qu’ils recommencent. Nous sommes des guides pour nos chiens et non des bourreaux. Guidons les à avoir les comportements appropriés au lieu d’attendre qu’ils fassent une “erreur” pour les réprimander.

Remettons en cause nos méthodes d’apprentissage au lieu de remettre en question l’intelligence de nos animaux, elle n’est plus à prouver.



Des outils pour mener à bien l’éducation

Comme pour l’éducation de tout chien, des outils sont à notre disposition pour mener à bien cette mission consistant à éduquer notre chien, pour son bien-être et celui des autres. Ces outils ne représentent pas une méthode à part entière, mais sont des aides à l’éducation du chien, des béquilles sur lesquelles on peut s’aider pour avancer, se faire comprendre du chien.

  • Le clicker lumineux

Pour ceux qui sont habitués de l’éducation canine, vous connaissez peut-être le clicker. C’est un outil qui, quand on l’active émet un “click”.

Associé à une récompense, on fait comprendre au chien qu’il a eu un bon comportement, et qu’on met l’accent sur ce comportement précis. Le click doit intervenir au plus vite après le comportement souhaité, pour que notre compagnon comprenne le rapport entre le “click” et la récompense.

Sauf que là, nous avons un chien qui n’entend pas. Il existe donc une alternative, lumineuse cette fois. A la place du bruit, une petite lumière apparaît au moment où l’on active le clicker. Même principe, mais pas le même signal afin de se faire comprendre par son chien.

  • La longe

Utile pour tous les chiens afin de sécuriser la promenade, c’est simplement une longue laisse que l’on utilise le temps de l’apprentissage. 10 mètres sont un minimum pour avoir une bonne longueur, que ce soit pour nous ou le chien.

La longe est essentielle pour l’éducation d’un chien sourd, même après cette phase d’éducation elle vous sera toujours utile. N’hésitez pas à en prendre une de 20 mètres, quitte à la raccourcir quand vous avez besoin de moins.

  • Collier vibrant

À ne pas confondre avec le collier électrique, malheureusement connu pour punir les aboiements des chiens.

Le collier vibrant émet une légère vibration, réglable selon les colliers, pour signaler par exemple au chien de revenir quand il est de dos à nous. Aucune douleur, juste une légère vibration pour se faire remarquer de son chien, qu’il lève le nez de ses odeurs et fasse attention à nous.

Associez cette vibration à quelque chose de positif, une friandise par exemple à chaque fois que le collier vibre pour faire comprendre à votre compagnon que les conséquences sont positives. À l’extérieur, cela le motivera à revenir vers nous.

En conclusion, l’éducation d’un chien sourd demande plus de précautions, mais ne doit pas vous empêcher de vivre cette belle aventure de l’éducation et la vie avec un chien “différent” qui vit tout aussi bien qu’un autre.

N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel, qui vous donnera directement les clés dont vous avez besoin pour avancer sereinement.

 

Au fait, vous avez pensé à assurer votre chien ?

Depuis peu il existe de nouvelles mutuelles pour chiens et chiots très intéressantes à partir de 3,90€ par mois.
Utilisez le comparateur gratuit ci-dessous pour visualiser les meilleurs offres du moment.


Nos autres articles qui peuvent vous intéresser...