• Home  / 
  • Education chien
  •  /  Comment Apprendre à Mon chien à Traverser la Route en Toute Sécurité ?

Comment Apprendre à Mon chien à Traverser la Route en Toute Sécurité ?

chien traverser route

Vous vous promenez en ville, mais arriver au feu rouge, votre chien vous embarque ! Il ne veut pas patienter. Il n’est rien arriver de grave, mais cela aurait pu et en plus, vous avez eu peur !

Votre chien a-t-il conscience du danger ? Peux-t-il apprendre à traverser la route ? Et si nous voyons ensemble, comment éduquer votre chien à cette action du quotidien ?



Le chien et la conscience du danger

Les chiens perçoivent-ils le danger ? Une question simple, dont la réponse pourrait à première vue paraître évidente pour les propriétaires de chien. Oui, un chien peut percevoir le danger.

C’est d’ailleurs ce qui lui permet de rester vivant sur cette terre. Pourtant, votre chien n’aura pas la même perception du danger que nous et parfois ne l’aura pas du tout selon les circonstances.

Il est difficile de connaître exactement la façon de penser de notre chien, puisque nous ne pouvons pas nous mettre à leur place. Ce qui est sur c’est que cette perception du danger est altérée par beaucoup de facteurs. Un chien ayant un syndrome du chenil verra le danger dans beaucoup d’objets ou de situations du quotidien.

Alors, qu’un chien téméraire aura du mal à se retrouver impressionné. Et avec tout ça, on ne compte pas tous les facteurs comme les nombreuses expériences, la sensibilité du chien, et l’attitude de son maître.

Il n’est donc pas étonnant que la plupart des chiens ne se méfient pas des voitures. Celle-ci est souvent synonyme de sorties, de promenades. Et quand le chien est à côté d’elle, la voiture ne fait pas de mal. Le chien ne peut pas conceptualiser dans sa tête, la scène pendant laquelle une voiture pourrait l’écraser lui ou quelqu’un d’autre.

Sans connaître physiquement cette conséquence, le chien ne pourra donc vraiment pas avoir peur de la voiture. C’est une généralité, je ne parle pas ici des chiens traumatisés ou phobiques.

Les voitures sont même parfois trop attirantes pour le chien. En effet, l’effet de vitesse que procure la voiture visuellement peut déclencher l’instinct de chasse du chien, qui rentre alors dans une frénésie, dans une excitation difficile à maîtriser sans travail en amont. C’est le cas de beaucoup de chien de race type berger belge malinois.

Si on ne peut pas apprendre à votre chien “à faire attention”, nous pouvons créer des situations contrôlables et plus sécuritaires pour tout le monde !

Dans quels cas apprendre à son chien à bien traverser la route ?

Si la pauvre conscience du danger de la route pour votre chien ne suffit pas, je vais vous donner d’autres raisons d’apprendre à votre chien à traverser la route. Elles sont nombreuses, alors en voici quelques-unes :

  • Pour apprendre à votre chien à patienter. En effet, faire des exercices dit de statique, permettent aux chiens d’apprendre à gérer leur frustration et donc d’apprendre la patience. C’est essentiel pour un chien d’apprendre à gérer son état de frustration, afin d’éviter que son état émotionnel ne prenne le dessus sur ses actions. On a tous en-têtes, ce chien qui perd patience en bout de laisse, qui tire son maître, qui gronde, qui saute d’impatience au point d’énerver son promeneur et de le pousser à bout. La frustration et la patience, tout comme chez les enfants, s’apprennent. Et un des exercices principaux à cet apprentissage est de travailler le statique. Sois s’arrêter, et ne pas redémarrer tout de suite. Vous en conviendrez, c’est tout de même pratique si le feu est au rouge !

 

  • Pour conditionner votre chien. Conditionner son chien à certaines actions est primordial. À force de répétition, votre chien s’arrêtera par réflexe. Même s’il s’arrête que pour quelques secondes.

 

  • Pour continuer l’apprentissage. L’apprentissage permet de resserrer les liens qui unissent un chien et son maître. En effet, cela stimule le chien, lui permet de développer ses propres compétences.

 

  • Pour garder le contrôle de votre chien. C’est important pour des raisons de sécurité évidentes. De plus, la loi stipule, que le maître doit toujours garder son chien sous contrôle sous peine d’amende.

 

  • Pour le fun ! Et oui faire travailler son chien et réussir les apprentissages peut vraiment donner la patate, le smile ! Cela vous rendra fier de lui mais aussi de vous. C’est très important dans un binôme maître chien de rester sur une relation positive et motivante. Cela donne des airs de politesse. Et rien de mieux pour épater un peu la galerie !

chien en ville



Les prérequis

Pour apprendre à votre chien à bien traverser la route, il vous faudra mettre en place, si ce n’est déjà fait, certaines demandes. Voici selon moi, les demandes que votre chien doit connaître absolument.

  • Le assis ou le statique
  • La marche en laisse
  • Le pas bouger

Si votre chien ne connaît pas ses demandes voici, comment les lui apprendre. N’oubliez pas de toujours récompenser les efforts de votre chien même si ce n’est pas parfait, et suivez son rythme !

Le assis

Pour le assis, il suffit de leurrer le chien avec une friandise ou son jouet, de le passer au-dessus de la tête de votre chien. Par reflex, votre chien en suivant le leurre des yeux devrait basculer son arrière-train en arrière jusqu’à ce qu’il soit assis. Récompensez votre chien avec la friandise ou le jouet.

Répétez cet exercice, jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin de leurre. Une fois que le chien le propose de lui-même, placez l’indicateur vocal “assis”.

Le statique

Si le statique est essentiellement utilisé dans les expos canines, il est pourtant très utile au quotidien pour muscler le chien (et oui même si le chien ne bouge pas) et pour lui apprendre à attendre. Prenez votre chien en laisse dans un endroit sans stimulation.

Immobilisez-vous d’un coup en disant “stop” d’une façon déterminée. Le chien devrait s’immobiliser assez naturellement, car vous stoppez vous-même votre avancée. Quand il s’immobilise, félicitez-le et remettez vous à marcher. Attention pour le stop à ne surtout pas tirer sur la laisse.

Vous pouvez bloquer vos mains, mais ce n’est pas votre action qui arrête le chien, mais le fait qu’il se retrouve en bout de laisse. Soyez prévoyant, ne laissez pas trop de longe à votre chien pour commencer.

Répétez cet exercice jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin de vous arrêter et qu’il s’arrête grâce à l’indication “stop”. Il suffira de recommencer avec plus de difficulté au fur et à mesure de l’apprentissage.

La Marche en Laisse

Choisissez le bon matériel pour commencer. Vous pouvez partir avec un collier plat et une longe, ou un harnais anti-traction et une longe, ainsi que des friandises pour récompenser le chien au besoin. Apprenez à contrarier les déplacements de votre chien afin qu’il puisse faire attention à vous et non pas le contraire.

S’il va devant faites demi-tour, s’il va à gauche aller à droite, s’il traîne la patte motivez le ou accélérer. Dès qu’il se trouve à votre pied, félicitez le. Ce doit être automatique pour qu’il comprenne qu’il est à la bonne place. Vous pouvez également le gratifier d’un “au pied, c’est bien” ou “ouii au pied !”.

Vous pouvez également dès le départ proposer une friandise ou un jouet à votre chien et attendre qu’il soit au moins quelques secondes au pied avant de le récompenser en lui donnant. Il faudra bien évidemment s’entraîner. Ne plus avancer dès que le chien vous tire.

Et surtout, il faut que de base, vous répondiez correctement aux besoins (sorties promenades tous les jours même avec un jardin, rencontre congénères, jeux, ect) de votre chien pour qu’il puisse être capable de rester à vos côtés.

Le Pas Bouger

Choisissez une position de départ pour votre chien comme le assis. Éloignez-vous de lui en reculant seulement d’un pas, en affirmant un “pas bouger !” et revenez tout de suite à lui en le récompensant d’une friandise. Répétez l’exercice, sans augmenter la difficulté au début.

Aidez-vous d’un geste de la main pour l’inciter à ne pas bouger, mais choisissez toujours le même geste. Si pendant l’exercice, votre chien bouge, vous pouvez l’inciter à se remettre en assis avec un “Hey !”. Dans tous les cas, il ne faudra pas prendre de la distance trop vite lors de l’apprentissage au risque que le chien se relève et n’arrive plus à exécuter l’exercice.

N’hésitez pas à faire bouger votre chien assez souvent, pour éviter qu’il ne devienne une cocotte-minute à force d’attendre ! Petit à petit, vous pourrez reculer de plus en plus et en attendre de plus en plus de votre chien.

dresser son chien en 15 minutes par jour

Mettre en œuvre ces exercices

Maintenant que votre chien connaît les bases, vous pouvez vous en servir pour lui apprendre à bien traverser la route. En effet, quand vous traversez une route, même sans voiture, prenez l’habitude de demander un stop “pas bouger” à votre chien. Attendez quelques secondes, ou attendez de pouvoir traverser et dites lui “au pied”.

Une fois la route traversée, récompensez votre chien avec un “ouiii bon chien”. Vous pouvez même le laisser se défouler sur une corde, ou courir un peu avec lui, si cela lui plaît.

N’oubliez pas, qu’il peut être difficile pour un chien selon le contexte de vous écouter. Donc restez patient et tolérant. Faites le dans un but bienveillant.

Savoir traverser la rue sans danger n’est pas l’apanage des chiens. C’est donc à vous de mettre un contrôle sur la situation, en conditionnant votre chien de manière positive, à des exercices faciles à mettre en œuvre. N’oubliez pas non plus que même si votre chien vous obéit, il vaut mieux mettre votre chien en laisse afin de sécuriser son déplacement.

 

 

Comment Apprendre à Mon chien à Traverser la Route en Toute Sécurité ?
5 (100%) 4 vote[s]

En Bonus

Aimer et protéger son chien passe aussi par la prévention !

C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour votre animal.

Pour vous aider à faire le tri entre les centaines d'offres du marché et à éviter les pièges, j'ai placé, ci-dessous, un comparateur GRATUIT d'assurances pour chiens que j'ai testé et approuvé.

Grâce à lui vous pourrez trouver des offres jusqu'à 60% moins chères que le marché.



Nos autres articles qui peuvent vous intéresser...