5 étapes pour apprendre à votre chien à donner la patte

apprendre chien donner patte
5 étapes pour apprendre à votre chien à donner la patte
5 (100%) 2 votes

C’est un exercice facile et amusant à faire avec son chien qui fait partie de l’éducation basique chez un chien. Certains chiens le font même naturellement ! Mais savez-vous quelles sont les étapes pour arriver à le faire sur demande ? Dans quel cas est-ce intéressant pour votre chien de donner la patte ?

Si ce n’est pas quelque chose de super utile dans votre vie de tous les jours, c’est quelque chose d’assez fun pour le chien, qui lui permettra de resserrer encore plus le lien qu’il entretient avec vous. Lors de l’apprentissage, la complicité que vous aurez avec votre chien sera renforcée. Alors regardons les étapes ensemble !

L’éducation par le renforcement positif.

Apprendre à son chien à donner la patte est vraiment une chose amusante. C’est un geste souvent humanisé, comme si notre chien venait pour nous serrer la main ou nous dire merci. La meilleure façon de lui apprendre est d’utiliser le renforcement positif.

La méthode du renforcement positif permet de récompenser chaque progrès jusqu’à obtention de la conduite souhaitée. Le renforcement positif part sur des bases simples : il faut savoir remarquer, encourager et valoriser un comportement. Le secret est de toujours y aller étape par étape. De récompenser sans cesse. Et de rester aussi motivé que son chien.

Cela nécessite d’être patient et tolérant dans l’erreur pour permettre une meilleure coopération et une meilleure complicité avec votre chien.

Un chien qui est valorisé dans ses efforts de façon positive, sera plus confiant dans sa vie de tous les jours. Il n’appréhendera pas le monde sous un angle négatif, de peur de risquer une punition. Il aura même tendance à vouloir explorer et tester de nouveaux comportements pour faire plaisir à son maître.

Quels chiens peuvent “apprendre” à donner la patte et pourquoi ?

L’avantage de cet exercice c’est qu’il est accessible à tous les chiens, peu importe leur âge ou leur race. L’exercice est aussi accessible à tous les maîtres. Des enfants aux adultes, tout le monde a la possibilité de le faire ! Et ça c’est vraiment génial ! Vous pouvez donc faire participer vos enfants, sous votre surveillance, à l’éducation du chien.

Je vous garantie que ça va participer à la bonne humeur de toute la famille.

En éducation, un chien qui est timide ou qui a un peu peur des humains, se verra prendre confiance et assurance auprès d’eux. L’acte ne doit jamais être forcé, si on veut qu’il résulte d’une entière réussite. Cette consigne peut être utile pour apprendre au chien à se faire manipuler !

Si vous devez lui couper les griffes ou encore lui essuyer les pattes, il sera très agréable qu’il vous donne la patte de lui même ! Pensez également que ce sera plus facile de le manipuler chez le vétérinaire s’il connait ce genre de chose.

5 étapes pour apprendre à votre chien à donner la patte

Maintenant, je vais vous expliquer comment y arriver en 5 étapes ! Comme pour tout apprentissage, il convient de respecter votre chien que se soit au niveau de son physique ou de son mental. Le punir est totalement à proscrire, peu importe son comportement.

Les récompenses devront certes être méritées, mais données à chaque étape de manière constante.

Etape #1 – Trouver le bon endroit !

La première étape, vous devez trouver un endroit calme sans stimulation, pour permettre à votre chien de se concentrer sur vos demandes.

Etape #2 – Le teasing de la friandise

Munissez vous de petites friandises appétentes comme des knackis, des bouts de gruyère ou encore des petits morceaux de viande crue. Montrez la friandise à votre chien sans lui donner.

Etape #3 – Ne cédez pas à son regard demandeur 😉

Demandez lui de s’asseoir et présentez votre main fermée (la friandise à l’intérieur). Votre main doit être située à bonne hauteur afin de ne pas inciter le chien à se relever ou à se coucher. Souvent les chiens commencent d’abord par vouloir prendre la friandise avec leur gueule.

Il va donc peut être vous mordiller ou vous lécher la main dans l’espoir qu’elle s’ouvre. Ne cédez pas. Attendez qu’il vous propose le comportement voulu. Maintenez votre main fermée.

Etape #4 – Et le coup de patte survint !

Votre chien devrait vouloir ouvrir votre main en mettant un coup de patte ! Félicitez le dès que celle-ci touche votre main avec un “ouiiiii !” et donnez lui la friandise.

Etape #5 – Répétez, répétez, répétez

Si votre chien se relève et s’excite, tournez lui le dos jusqu’à ce qu’il se calme et ré-invitez le à s’asseoir. Recommencez l’exercice jusqu’à ce qu’il comprenne ce que vous attendez de lui. Ce n’est pas la peine de parasiter l’apprentissage, en disant des mots comme “non”, “assis, assis”.

Il est même préférable de ne pas parler afin que le chien soit en situation de réussite. Sinon, il risque d’être troublé et de ne pas réussir l’exercice. Ce qui l’amènera à de la frustration, néfaste pour l’enthousiasme du chien dans l’apprentissage.

Votre chien finira par vous tendre la patte dès que vous présenterez votre main. Une fois arrivé à cette étape, vous pourrez placer l’indication, l’ordre, sur le geste. Vous pouvez très bien dire “donne la patte”, “la patte” ou même un “bonjour !”. Le mot n’est pas important en lui même.

Le but étant de garder le même mot par la suite et que ce mot reste plein d’enthousiasme pour vous. Si votre chien ne comprend pas cette étape, c’est que la précédente n’a pas suffisamment été travaillée. Il faut donc y revenir. Petit à petit, vous allez pouvoir retirer la friandise.

D’abord il ne l’aura plus qu’une fois sur deux, puis une sur trois, une sur quatre, etc. Jusqu’à ce que vous puissiez vous en séparer et la remplacer par une récompense verbale ou une caresse si votre chien les aime.

Apprenez à votre chien à donner l’autre patte !

Pour pousser l’apprentissage, vous pouvez effectivement apprendre à votre chien à changer de patte. Pour ça, il faudra repasser par toutes les étapes. Simplement au lieu de placer votre main en face de celle qu’il donne déjà, vous la mettrez en face de celle qu’il ne donne pas encore.

Laissez le réfléchir un peu à la situation afin qu’il trouve la solution. Dès qu’il touche avec l’autre patte, félicitez le grandement ! Vous ne devez pas être avare de récompenses !

Recommencez cet exercice plusieurs fois jusqu’à ce que votre chien ait compris cette nouvelle demande. Vous pourrez ensuite placer un mot différent, comme “l’autre !” afin qu’il fasse mieux la différence entre les deux pattes !

Ses exercices peuvent permettre d’apprendre d’autres tours au chien par la suite. Comme donner ses deux pattes en même temps.

Comment faire s’il ne veut pas donner sa patte ?

Il arrive toujours que des chiens, pour diverses raisons, ne donnent pas la patte. Il faudra alors vérifier qu’il n’a pas peur, ou qu’il ne souffre pas. Vous devrez vérifier que la récompense que vous lui proposez est de forte valeur. Bref, vérifiez qu’il est bien motivé et que vous ne faites pas d’erreur dans votre démarche d’apprentissage.

Si cette raison n’est pas en lien avec de la peur ou une douleur, vous pouvez vous aider en prenant délicatement la patte du chien. Il faudra donc prendre légèrement sa patte et lui donner la friandise en même temps pour ne pas qu’il se sente “coincé” entre vos mains. Vous pourrez alors répéter plusieurs fois cet exercice.

Votre chien finira par comprendre que quand vous lui touchez la patte, il est récompensé. Cette motivation le poussera à vous tendre la patte de lui même. Vous pourrez alors lui donner un jackpot de friandises (soit plusieurs friandises pour lui prouver que c’était bien ça que vous attendiez de lui).

Pour finir, gardez en tête que chaque chien apprend à son rythme. Que lui apprendre des “tours” peut vous paraître insignifiant, pourtant ils peuvent devenir utile dans le quotidien de votre chien.

Enfin, ce tour peut être un prémisse pour en apprendre d’autres, comme donner les deux pattes en même temps. Gardez votre bonne humeur et prenez plaisir à apprendre avec votre chien, car votre lien d’amitié ne s’en trouvera que renforcé !