Le Canicross : Comment pratiquer ce loisir ludique avec son chien ?

le-canicross

Vous avez envie de trouver une nouvelle activité de loisir pour dépenser votre chien ?

Vous pratiquez déjà la course ou vous désirez, vous y mettre avec votre compagnon ?

Pourquoi ne pas pratiquer le Canicross avec votre chien ? C’est une discipline sportive qui permet de faire du sport tout en s’amusant et en dépensant votre chien.

Cependant, il ne faut pas se lancer dans l’aventure sans respecter certaines règles.



Qu’est-ce que la canicross ?

Le canicross ou canicourse est une discipline sportive qui consiste à faire une course à pied tracté par son chien.

A l’origine, elle a été inventé par les mushers qui désiraient entraîner leurs jeunes chiens en fin de croissance, ou encore continuer d’entraîner les chiens en dehors des saisons hivernales.

A travers cette activité de traction, le chien doit fournir des efforts physiques important et il doit aussi apprendre à réduire sa vitesse, car la personne tractée court forcément moins vite que lui.

Le maître lui doit faire un effort pour courir assez vite pour son chien. C’est un travail de complicité et de coopération.

Quels types de chien peuvent pratiquer le canicross ?

Votre chien a obligatoirement la nécessité de pratiquer de l’exercice et de faire des sorties quotidiennes pour garder une bonne forme mentale et physique, qu’il habite en maison ou en appartement.

Cela peut se faire en pratiquant le canicross avec votre compagnon. En effet, cela consiste à courir avec son chien grâce à un matériel adapté qui vous relie à lui. Vous courez, il court devant et peut vous tirez.

Les races typées courses ( lévrier, braque, greyster ou greyhound) seront plus efficace et plus apte à effectuer de longues courses surtout si vous voulez faire de la compétition. Mais, en théorie, tous les chiens peuvent pratiquer cette activité.

Cependant, il y a certains types de chien avec lesquels il existe des risques à leur proposer cette activité.

Ainsi, il vaut mieux éviter de faire courir :

Un jeune chien, ou un chiot, dont la croissance n’est pas terminée.

En effet, faire courir un chien en pleine croissance peut lui créer des dommages articulaires irréversibles.

Un chien atteint d’obésité.

Il vaut mieux faire d’abord perdre du poid à votre compagnon si vous voulez vous lancer dans le canicross. Pour lui faire perdre du poids, consultez votre vétérinaire, adaptez son alimentation et proposez lui de l’exercice régulier (comme de la marche par exemple).

Un chien atteint d’une maladie respiratoire, cardiaque ou articulaire.

Vous comprenez bien qu’il ne faut absolument pas le faire courir.

Les chiens ayant un corps trop lourd.

Ils ne sont physiquement pas fait pour la course et donc le canicross car ils ne peuvent pas courir très longtemps.

Les chiens Brachycéphales (qui possèdent un museau court ou aplati).

Ils ne supportent pas énormément les efforts physiques. En effet, ce type de chiens a de grande difficulté à respirer correctement, surtout pendant un effort, à cause de la forme de leurs narines et de l’épaisseur du voile de leur palais.

Tous les chiens qui n’ont subi aucun entraînement à la course.

En effet, si votre chien n’a pas l’habitude de pratiquer la course, il ne faut pas lui faire courir des kilomètres pour débuter, cela est dangereux. Au préalable, proposez-lui un programme d’entraînement. Commencez par de petites courses de 10 minutes et allongez-les doucement et progressivement (généralement 5 min) selon la réaction de votre chien.



Quelques précautions à prendre pour pratiquer cette activité

Avant toute chose, il est fortement conseillé de savoir si votre chien possède les conditions physiques pour pratiquer le canicross : faite une consultation chez votre vétérinaire.

Comme vu précédemment, s’il a déclaré un problème respiratoire, cardiaque ou articulaire, ne lui faite pas faire de canicross.

Une fois rassuré côté santé, il va falloir lui apprendre des ordres directionnels (gauche, droite, stop…=), surtout si vous souhaitez pratiquer cette activité en compétition. Cela sera plus facile de lui apprendre en marchant. Si vous avez la moindre difficulté, des professionnelles sont là pour vous aider tel que des éducateurs canin ou comportementalistes canin.

Pour la santé de votre compagnon, il y a quelques règles à respecter :

Si la température extérieure est trop élevée, ne pratiquez pas de canicross avec votre chien.

Cela peut être dangereux pour lui, car il peut faire un coup de chaleur, ce qui lui sera fatal. En effet, leur régulation thermique corporelle se fait seulement par les pattes (coussinets) et la gueule.

Il est dangereux de pratiquer de l’exercice avec votre chien s’il vient de faire son repas.

Attendez 2-3 heures pour une bonne digestion au risque qu’il fasse un retournement de l’estomac qui peut lui être fatal.

Pour débuter, choisissez un terrain souple comme un sentier de forêt par exemple.

Car les pattes de votre chien ne sont pas habituées au terrain plus dur lors d’un effort prolongé.

Commencez l’activité canicross doucement et progressivement.

Entraînez votre chien avant de lui faire des parcours de plusieurs kilomètres.

Comment bien pratiquer le canicross avec son chien ?

Comme dans tout sport il y a des précautions à prendre. Une fois que vous avez débuté un bon entraînement avec votre compagnon, il est tout de même conseillé d’y aller progressivement avec les parcours de canicross.

C’est-à-dire débuter avec de petits parcours, de courtes durées, sans trop de dénivelés et le conseil le plus important, soyez à l’écoute de votre chien et de sa fatigue physique : observez-le bien.

Avant de vous lancer dans une course, effectuez un petit échauffement avec votre chien pour éviter tout claquage ou déchirement musculaire. Commencez à marcher puis accélérer doucement pour enfin trouver votre rythme de croisière.

Si vous voulez faire de la compétition (ou non), la fréquence des courses peut aller de 2 à 3 fois par semaine. Si vous voulez aller plus loin, tout en respectant votre chien, il est conseillé d’augmenter de 5% la difficulté par semaine (durée, dénivelé ou longueur du parcours).

Il est nécessaire que votre compagnon associe le canicross à une activité positive pour lui. Motivez-le et récompensez-le pour ses efforts et pour sa bonne conduite durant la course.

Le canicross et la compétition

Comme vu précédemment, ce sport consiste, grâce à du matériel adapté, de courir avec son chien en étant attaché à lui. Lorsque vous courez ensemble, votre compagnon est devant et peut vous tractez.

Si vous observez que votre animal n’est pas très motivé, il existe des clubs de canicross auxquels vous pouvez adhérer. Généralement, les chiens seront plus motivés en groupe.

Si vous voulez faire de la compétition, il existe deux fédérations principales qui organisent ces évènements : la FFST (Fédération Française des Sports de Traîneaux) ou la FAC (Fédération Athlétique Canine).

Pour pouvoir s’inscrire à une compétition de canicross, votre compagnon n’est pas obligé d’être inscrit au LOF et d’avoir un pedigree.

Il suffit qu’il soit bien socialisé, sociabilisé et qu’il soit bien habitué à la présence de beaucoup de chiens. Si votre compagnon a du mal avec les regroupements canins, le faite de s’inscrire dans des clubs de canicross aidera bien à son habituation.

Le matériel indispensable pour pratiquer cette discipline

Comme mentionné plusieurs fois, pratiquer le canicross passe obligatoirement par un matériel spécifique, autant pour le chien que pour vous. Ainsi, il vous faut :

Un harnais spécifique pour votre chien : le harnais de traction.

Le harnais est beaucoup plus adapté que le collier. Celui-ci est à exclure lorsque l’on pratique des activités de tractions, car, évidemment, il va étrangler votre chien et entraînera des pathologies sévères. Le point d’attache d’un bon harnais de traction se trouve le plus bas possible du dos de votre chien, et il doit avoir les épaules bien dégagées.

Une ceinture ou un baudrier pour vous.

Ces accessoires vont permettre d’éviter les à-coups éventuels donnés par votre chien, et ainsi protéger votre dos. Cela va donc amortir les chocs possibles. La différence entre la ceinture et le baudrier est, d’abord une question de budget (en général, une ceinture est moins onéreuse qu’un baudrier) et ensuite, c’est une question de confort.

En effet, la ceinture va vous entourer les hanches et le bas du dos alors que le baudrier (comme celui d’escalade) va vous prendre le haut des cuisses, les hanches et le bas du dos. À vous de choisir ce qui vous convient le mieux.

Si vous pratiquez le canicross avec deux chiens, préférez tout de même le baudrier, car le poids sera mieux réparti pour votre dos.

Une laisse possédant un ressort.

Votre ceinture (ou baudrier) sera reliée à cette laisse, via un mousqueton, qui sera attachée au harnais de votre chien. Vous aurez les mains libres. Le ressort, ou amortisseur, permet lui aussi d’absorber les chocs, et de protéger autant le dos de votre chien que votre dos.

Des bottines et/ou une lotion tannante pourront être utile pour protéger les pattes, et plus précisément les coussinets, de votre chien.

La lotion tannante est à appliquer sur les coussinets plusieurs jours avant une course et les bottines permettent de faire des parcours sur des terrains plus dure que sur des sentiers.

Vous possédez maintenant toutes les clés en main pour vous lancer dans l’aventure qui est de pratiquer le canicross avec votre chien.

Il vous suffit d’avoir une bonne condition physique avec votre chien, d’un bon matériel adapté et surtout de la joie et de la bonne humeur.

Même si vous voulez faire de la compétition, n’oubliez pas avant tout que c’est un plaisir que vous partagez avec votre compagnon. Donc n’hésitez surtout pas à le motivé et le récompensé. Cela permettra aussi de vous motiver et de dépasser vos limites.

Le Canicross : Comment pratiquer ce loisir ludique avec son chien ?
3 (60%) 2 vote[s]

En Bonus

Aimer et protéger son chien passe aussi par la prévention !

C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour votre animal.

Pour vous aider à faire le tri entre les centaines d'offres du marché et à éviter les pièges, j'ai placé, ci-dessous, un comparateur GRATUIT d'assurances pour chiens que j'ai testé et approuvé.

Grâce à lui vous pourrez trouver des offres jusqu'à 60% moins chères que le marché.