fbpx

Dermatite du chien : causes, symptômes et traitements

chien se gratte beaucoup

Votre chien se gratte sans cesse, parfois jusqu’au sang?

Il est probablement atteint de dermatite, une infection de la peau extrêmement courante chez le chien!

Si la dermatite n’est pas une affection gravissime en soi, elle peut cependant s’avérer très gênante pour votre fidèle compagnon, notamment en lui causant d’épouvantables démangeaisons.

Heureusement, il existe des traitements permettant de soigner, soulager ou prévenir la dermatite du chien afin d’offrir à votre animal favori le confort de vie qu’il mérite.

Mais pour ce faire, encore faut-il parvenir à détecter cette pathologie de la peau et à en déterminer les causes – qui peuvent être multiples!

Aujourd’hui, focus sur la dermatite du chien, ses symptômes, ses causes et les traitements envisageables pour soulager votre toutou avec tous les conseils en partenariat avec Assuropoil!

La dermatite du chien, qu’est-ce que c’est ?

Le terme de “dermatite du chien” fait référence à une inflammation du derme, c’est-à-dire des couches supérieures de la peau de l’animal.

Sous cette appellation très générique se cachent différents types de maladies de l’épiderme dont les origines et les conséquences peuvent complètement diverger.

Aussi, on ne traitera pas de la même manière une dermatite atopique qu’une dermatite infectieuse ou qu’une dermatite allergique, chacune de ces pathologies ayant leurs propres causes.

La dermatite atopique du chien est une affection fort répandue chez nos amis canins, qui touche environ 10% des spécimens.

Cette pathologie est génétique et se caractérise par l’apparition plus ou moins soudaine de symptômes cutanés entraînant d’importantes démangeaisons.

Certaines races de chien sont d’autant plus prédisposées à la dermatite atopique, parmi lesquelles le Boxer, le Labrador, le Golden Retriever, le Bouledogue ou encore le Jack Russel.

La dermatite allergique, souvent nommée dermatose allergique ou dermatite séborrhéique, est une affection de la peau dont les symptômes sont relativement semblables à ceux de la dermatite atopique.

Ses causes sont des allergènes externes, très fréquemment présents dans l’alimentation du chien.

Ne nous y trompons pas : la dermatite atopique est elle aussi déclenchée par la présence d’allergène dans l’environnement de votre animal!

Mais, au contraire de la dermatite allergique, elle concerne les chiens présentant un terrain génétique spécifique.

Il existe également des dermatites infectieuses provoquées par des bactéries ou des champignons ayant envahi le derme de votre toutou.

C’est notamment le cas de la dermatite à levure, qui se manifeste en cas de prolifération d’un champignon naturellement présent sur la peau du chien, le Malassezia Pachydermatis.

Enfin, certaines dermatites sont directement liées à des invasions parasitaires (gale, acariens, aoutats, etc.), comme c’est le cas de la fameuse DAPP (Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces).

(SOURCES :http://www.cliniqueveterinairecalvisson.com/article-veterinaire-109-12-l-atopie-chez-le-chien-ou-dermatite-atopique-canine-  ;  http://www.veterinaire-evolia.com/veterinaire-dermatologie-clinique-evolia-isle-adam-puces-dermatite-allergie-piqure-dapp_166.aspx?me=204 )

Symptômes de la dermatite du chien : comment la reconnaitre?

Les symptômes de la dermatite du chien sont équivoques ; il s’agit généralement de vives démangeaisons (aussi appelé prurit) entraînant un grattage compulsif, parfois accompagnées de perte de poils, de boutons (pustules et papules) et de rougeurs.

Le chien peut également présenter une mauvaise odeur corporelle, notamment dans le cas de la dermatite à levure ou infectieuse.

Enfin, il est également possible d’observer un pelage graisseux et terne, parfois parsemé de pellicules jaunâtres ou de croûtes.

Il faut noter que les symptômes provoqués par la dermatite du chien varient grandement d’un individu à un autre, et peuvent présenter différentes intensités.

Le cas de la dermatite atopique est relativement à part, l’animal commençant généralement à présenter les premiers symptômes vers l’âge de 6 mois et avant l’âge de 3 ans.

Une peau très sèche, des lésions sur les pattes, l’apparition de petits boutons rouges sur les muqueuses, un léchage compulsif ou des otites répétées sont autant de symptômes qui peuvent orienter le diagnostic du vétérinaire vers cette pathologie.

Un symptôme caractéristique de la dermatite atopique est également son aspect chronique : du fait de son caractère génétique, c’est une affection qui ne disparaîtra jamais et se manifestera tout au long de la vie du chien au cours de rechutes plus ou moins espacées dans le temps.

(SOURCE :https://www.revmedvet.com/2004/RMV155_12_19.pdf)

Causes de la dermatite du chien

Il y a autant de causes à la dermatite du chien qu’il y a de type de pathologies, à savoir génétique, infectieuse, allergique, bactérienne, etc.

Dans le cadre de la dermatite atopique, l’origine des crises qui accablent l’animal est à la fois génétique et allergène.

Le chien présente en effet un terrain héréditaire propice au déclenchement de dermatites en cas de sensibilité prononcée à un élément de son environnement.

De fait, toutes les dermatites atopiques ne sont pas provoquées par les mêmes allergènes : certains chiens réagiront fortement au contact d’acariens, d’autres à des aliments allergènes, et certains spécimens seront davantage sensibles aux morsures de puces.

En définitive, la dermatite atopique est le fruit d’un dysfonctionnement ou d’une faiblesse génétique de la barrière cutanée de l’animal, censée protéger la surface de sa peau.

Pour la DAPP, les causes sont plus évidentes : l’inflammation de la peau de votre compagnon est directement causée par les morsures de puces.

Les chiens accablés par cette affection sont tout simplement hypersensibles à la salive de ces parasites qui provoque chez eux de virulentes réactions allergiques.

La dermatite à levure est, elle, causée par la prolifération excessive d’un champignon cutané naturellement présent sur le corps du chien.

Un déséquilibre du PH de la peau du chien, lui-même provoqué par un environnement trop humide, une alimentation irritante ou la présence d’allergènes externes, est souvent à l’origine de la prolifération de ce champignon.

Les dermatites infectieuses surviennent quant à elle lorsque votre toutou se trouve envahi par une bactérie microscopique (staphylocoque), généralement contractée dans la nature ou auprès d’un congénère.

Enfin, les dermatites d’origine allergiques peuvent être causées par toute sorte d’allergènes, bien que dans la très grande majorité des cas ceux-ci se trouvent dans l’alimentation de l’animal.

Vous l’aurez compris, les causes de la dermatite du chien sont plurielles, et seule une visite chez votre vétérinaire pourra vous permettre de déterminer l’origine précise de la pathologie qui accable votre toutou.

C’est ailleurs le diagnostic du vétérinaire qui permettra, après examen des symptômes et du passif de votre chien, de catégoriser la dermatite qui l’accable et de mettre en place un traitement adapté.

Traitement et prévention de la dermatite du chien

Il n’existe pas qu’un seul traitement à la dermatite du chien : celui-ci va en effet différer en fonction du type de dermatite diagnostiqué, du mode de vie de votre toutou, de sa santé, son âge et de la gravité des symptômes.

La dermatite atopique du chien

Mauvaise nouvelle : dans le cas de la dermatite atopique, il n’existe pas de traitement permettant d’éliminer définitivement la maladie.

Cette maladie étant d’ordre génétique, elle se manifestera tout au long de la vie de votre compagnon de manière chronique, c’est-à-dire par des rechutes régulières.

Il est donc possible que votre animal doive suivre un traitement permanent, notamment dans le cas où ses symptômes seraient marqués et ses crises fréquentes.

De fait, les soins prodigués à un chien atteint de dermatite atopique viseront à maîtriser ses symptômes pour éviter la surinfection et maintenir son bien-être et son confort de vie.

Dans le cas d’affection sévère ou de crises aigües, il peut s’agir d’un traitement relativement lourd comprenant l’administration de cortisone par voie cutanée ou orale.

Dans les cas les moins prononcés, une simple lotion pour la peau appliquée régulièrement, des compléments alimentaires ou un régime alimentaire hypoallergénique pourront suffire.

Cette solution n’est cependant possible que lorsque la cause de la dermatite atopique a été correctement identifiée et peut être éliminée.

Un traitement indirect visant à éliminer les allergènes à l’origine des crises accablant le chien peut également intervenir en complément ou en remplacement d’un traitement médical.

Il faut noter qu’il n’existe pas de traitement standard convenant à tous les chiens présentant une dermatite atopique : chaque animal reçoit un traitement personnalisé.

La DAPP et les dermatites parasitaires

Lorsque la dermatite de votre compagnon est causée par un parasite externe (puces, acariens, gale, etc.) un traitement antiparasitaire sera généralement très efficace et pourra conduire à une guérison définitive.

Les antipuces en comprimé ou en pipettes sont redoutables contre les puces, les tiques et certains acariens (dont celui responsable de la gale).

Attention cependant à ne pas utiliser les pipettes en cas de surinfection ou si votre toutou s’est gratté jusqu’au sang : ce type de produit ne doit être appliqué sur le derme de votre chien qu’à condition qu’il ne présente aucune lésion cutanée!

Les dermatites infectieuses et à levures

Les dermatites causées par des bactéries ou des champignons se soignent la plupart du temps très bien, sans risque de rechutes.

Un traitement antifongique ou antibiotique ciblé – administré par voie topique ou orale – pourra être prescrit par le vétérinaire pour éliminer l’agent responsable des démangeaisons de votre animal.

Si votre chien présente une surinfection ou une réaction importante, le vétérinaire sera également susceptible de lui prescrire des médicaments destinés à soulager rapidement ses symptômes.

Les dermatites allergiques liées à l’alimentation

De plus en plus fréquentes chez nos compagnons à quatre pattes, les dermatites consécutives à une intolérance alimentaire peuvent être traitées grâce à l’adoption d’un régime hypoallergénique.

Si les symptômes de votre chien sont très présents, il est fort possible que votre vétérinaire vous prescrive un traitement complémentaire pour les atténuer en attendant que sa nouvelle alimentation fasse effet.

Si la cause de la dermatite du chien ne peut pas toujours être traitée  – notamment dans le cas de la forme atopique de cette pathologie – il demeure toujours possible de contrôler ses symptômes à l’aide d’un traitement adapté.

Votre vétérinaire est le seul compétent pour juger du meilleur traitement à mettre en œuvre et vous conseiller sur l’hygiène de vie à adopter pour limiter les rechutes et favoriser le bien-être de votre chien.



Quelle conduite adopter si votre chien souffre de dermatite ?

Si votre animal présente du prurit, des plaques rouges, des boutons, des pellicules ou tout autre symptôme cutané, la première chose à faire est toujours de l’emmener chez le vétérinaire.

Celui-ci pourra ainsi poser un diagnostic qui permettra d’apaiser les démangeaisons du chien et, lorsque c’est possible, d’éliminer la ou les causes de son inflammation cutanée.

Bien que la dermatite ne mette pas les jours de votre animal en danger et ne représente pas une urgence vétérinaire, il reste important de la prendre en charge rapidement pour éviter les surinfections.

Non traitée, la dermatite du chien peut en effet provoquer des lésions parfois graves (abcès) et douloureuses, voire insupportables, pour votre compagnon.

Quel que soit le type de dermatite dont souffre votre chien, il existe forcément une ou plusieurs solutions pour soulager les symptômes qui lui pourrissent la vie et améliorer son quotidien!

Une bonne alimentation, un brossage régulier et des shampoings hypoallergéniques sont autant de mesures qui peuvent drastiquement influer sur le bien-être des chiens à la peau sensible.

Quoi qu’il en soit, la meilleure attitude à avoir consiste toujours à se tourner vers un professionnel de la santé canine qui sera à même de déterminer la cause de l’affection de votre toutou.

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un chien à la peau sensible et fréquemment sujet aux inflammations?

Partagez votre expérience ou posez-nous vos questions en commentaire de cet article !

Au fait, vous avez pensé à assurer votre chien ?

Depuis peu il existe de nouvelles mutuelles pour chiens et chiots très intéressantes à partir de 3,90€ par mois.
Utilisez le comparateur gratuit ci-dessous pour visualiser les meilleurs offres du moment.